Sep Vanmarcke touché aux côtes mais peut continuer à s'entraîner

Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac) a passé une visite chez le kiné Lieven Maesschalck en raison d'une blessure aux côtes. "Je dois faire des exercices quotidiens. J'aurai encore mal pendant un petit temps, mais je peux m'entraîner et faire des courses", a commenté le coureur belge.

Vanmarcke avait chuté lors des Strade Bianche et souffre depuis de douleurs aux côtes. Il a participé à Tirreno-Adriatico, mais ne s'est jamais senti bien et avait du mal à respirer pendant la course, surtout lorsque la route montait.
La blessure est un contretemps pour le coureur, désireux de briller sur les classiques printanières. Même s'il ne roule pas Milan-Sanremo, il comptait se montrer et obtenir un bon résultat à partir d'A Travers la Flandre, la semaine prochaine. "Lieven ne fait pas de miracles. J'ai reçu un traitement et effectué une série d'exercices que je dois répéter chaque jour", a raconté Vanmarcke.
Le coureur souffre de contusions aux côtes. Il y a peut-être aussi une déchirure au niveau du muscle intercostal. "La douleur restera un petit temps, mais je ne peux pas provoquer de dégâts supplémentaires en roulant." Le coureur peut donc continuer à s'entraîner, mais devra attendre environ un mois avant de voir la douleur disparaître complètement. "Mon corps me dit lui-même ce que je peux et ne peux pas faire. Je regarde au jour le jour et espère que chaque jour, ça ira un peu mieux."



Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 1
  • 1
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans