Amstel Gold Race - Kwiatkowski reconnaît que Gilbert était le plus fort

Michal Kwiatkowski s'est incliné au sprint devant Philippe Gilbert dimanche à l'arrivée de l'Amstel Gold Race. "J'espérais le surprendre en lançant rapidement le sprint. Mais le vent de face m'a complètement bloqué dans les 50 derniers mètres. Vous savez qu'avec Phil, vous devez vous battre jusqu'au bout. Il n'abandonne pas et il a arraché la victoire".

"Etre battu par Gilbert sur son terrain n'est pas déshonorant. Naturellement, j'aurais bien aimé inscrire cette épreuve une deuxième fois à mon palmarès. Sur le coup, j'étais déçu, mais à la fin, il faut admettre qu'il était le plus fort et a mérité son succès. Il a remporté le Tour des Flandres cette année et toutes les classiques ardennaises en 2011. C'est incontestablement une légende. Il a prouvé encore une fois qu'il peut gagner tous les monuments. Courir avec lui, courir contre lui, c'est juste agréable et il roule toujours. J'espérais vraiment le battre au sprint. Malheureusement, cela n'a pas marché. J'ai peut-être été un trop tôt devant. Qui peut le dire? J'ai essayé de gagner. Tout à coup, vous sentez qu'il passe devant vous et vous le voyez faire le chiffre quatre avec la main droite. Il ne s'avoue jamais battu".
Que pense-t-il du nouveau parcours? "Finalement, ce sont toujours les coureurs, qui font la course. Avec ou sans le Cauberg à la fin. BMC a durci la course très tôt et nous avons tous dû rapidement nous mettre au travail. Je reconnais que je suis en bonne forme et je veux le démontrer à la Flèche Wallonne et à Liège-Bastogne-Liège".
Cet article me rend ...
  • 4
  • 6
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans