Tour de Suisse - Simon Spilak s'impose en solitaire à Sölden et s'empare du maillot de leader

Le Slovène Simon Spilak (Katusha) a enlevé la 7e étape du Tour de Suisse (WorldTour) vendredi. Après 166,3 kilomètres parcourus entre Zernez et l'ascension finale à Sölden, Spilak a devancé de 36 secondes l'Espagnol Jon Izagirre (Bahrein-Merida) et l'Américain Joe Dombrowski (Cannondale-Drapac), 3e à 1:05. Le leader de l'équipe Katusha endosse par la même occasion le maillot de leader de l'Italien Domenico Pozzovivo (AG2R).

Parmi les 18 coureurs qui ont formé l'échappée matinale, on retrouvait les Belges Tim Wellens (Lotto Soudal) et Baptiste Planckaert (Katusha), mais aussi des coureurs tels que les sprinters Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Michael James Matthews (Sunweb), ou encore les grimpeurs Jhonatan Restrepo (Katusha) et Nelson Oliveira (Movistar).

Après avoir compté une avance maximale de 3:30, les hommes de tête ont été repris au pied de l'ascension finale malgré une ultime tentative de Wellens, rapidement avortée.

Leader du Tour de Suisse au départ de cette 7e étape, Pozzovivo a rapidement été décramponné par Spilak et les autres favoris.

Damiano Caruso (BMC) et Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) complètent le top-5 de cette étape. De son côté, Pozzovivo a finalement terminé 12e à 2:20 du vainqueur du jour.


Samedi, les coureurs prendront le départ de la 8e étape, longue de 100 kilomètres avec pour lieu de départ et d'arrivée Schaffhausen. Dimanche, c'est un contre-la-montre de 28,6 kilomètres qui clôturera les débats du Tour de Suisse 2017.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans