Tour de France - Le Néerlandais Bauke Mollema s'impose en solitaire dans le Massif Central

Bauke Mollema (Trek-Segafredo) s'est imposé en solitaire dans la 15e étape du Tour de France, après 189,5 km entre Laissac-Sévérac l'Église et le Puy-en-Velay, dimanche. Le Néerlandais a devancé de 19 secondes l'Italien Diego Ulissi (UAE) le Français Tony Gallopin (Lotto Soudal). Malgré quelques signes de faiblesse et un ennui mécanique, le Britannique Chris Froome (Sky) a conservé la tête du classement général. Jan Bakelants (AG2R) a pris la 8e place, Serge Pauwels (Dimension Data) la 10e et Tiesj Benoot (Lotto Soudal) la 11e.

Après les Vosges, le Jura et les Pyrénées, le peloton se lançait à l'assaut des plateaux du Massif Central dans une étape taillée pour les baroudeurs. En effet, avec un profil accidenté et quatre difficultés répertoriées, le terrain de jeu était propice aux attaquants.
Ce scénario s'est vite confirmé, dix coureurs prenant la fuite dès les premiers mètres. Quelques kilomètres plus tard, un groupe d'une vingtaine de rouleurs est parti en contre-attaque.
Après les deux premières côtes, la jonction entre les deux groupes s'est effectuée au 60e kilomètre. Avec Jan Bakelants (AG2R), Serge Pauwels (Dimension Data), Tiesj Benoot et Thomas De Gendt (Lotto Soudal), quatre Belges étaient présents en tête de course.
Chris Froome, victime d'un problème technique à 38 km de l'arrivée, a dû s'employer pour revenir dans le groupe des favoris.
En tête de course, Mollema a placé une attaque salvatrice dans la descente du Col de Peyra Taillade. Il aura résisté à ses poursuivants pendant près de 30 kilomètres, signant sa 10e victoire professionnelle, la première sur les routes de Tour.
Au classement général, Froome possède toujours 0:18 sur l'Italien Fabio Aru (Astana) et 0:23 sur le Français Romain Bardet (AG2R).
A noter que Tim Wellens (Lotto Soudal) a dû abandonner en début d'étape, souffrant d'une allergie au soleil qui l'handicape depuis plusieurs jours.
Lundi, le peloton observera sa seconde journée de repos au Puy-en-Velay.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans