Tour de France - Mollema voulait gagner une étape après avoir rouler pour le général ces dernières années

"C'est fabuleux de gagner sur le Tour de France, cela a toujours été mon rêve", s'est réjoui le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo), vainqueur dimanche de la 15e étape.

"C'est vrai que ces dernières années, je roulais toujours pour le classement général, il fallait être super concentré tous les jours et c'est énormément de stress. Alors que cette année, je roulais pour Alberto (Contador) mais aussi pour gagner une étape. Et comme Alberto a perdu beaucoup de temps, j'ai essayé de partir dans l'échappée aujourd'hui", a raconté le Néerlandais.
"Nous savions que c'était une étape pour une échappée. Il y a eu une vraie bagarre pour venir dans le groupe. C'était 'close'. Il y a eu une échappée de dix coureurs et beaucoup d'équipes voulaient déjà bloquer la course. Leur avance a grimpé à une minute et demie, mais mes équipiers ont travaillé pour garder un rythme élevé dans le peloton. Après, j'ai été à fond sur la première ascension. J'ai essayé de revenir sur les trois échappés qui restaient devant et finalement nous avons réussi cela avec 25 coureurs. Nous étions dans l'échappée, le premier objectif était atteint."
Mollema a ensuite tenté sa chance en solitaire. "Sur le final, j'ai été très fort, je me sentais bien, les jambes allaient bien. 30 kilomètres tout seul, c'est long et, sur les deux derniers, j'ai vraiment mis le paquet"
Le Néerlandais a déjà gagné une étape sur la Vuelta en 2013 et la Clasica San Sebastian l'an passé. "Mais celle-ci est la plus belle victoire de ma carrière. C'est le principal podium sur lequel tu peux monter en tant que coureur."
Le Français Tony Gallopin faisait partie de l'échappée. Il a dû se contenter de la 3e place, à 19 secondes de Mollema. "Mollema a fait un gros numéro", a reconnu le coureur de Lotto-Soudal. "Dans notre groupe de poursuite, l'entente n'était pas idéale mais ça roulait vite. Ce n'est pas la première fois que je me retrouve avec lui à l'avant. Il a gagné comme il l'a fait à San Sebastian. Dommage, c'est une étape que j'avais cochée. Aujourd'hui, j'avais de bonnes jambes, même sur les forts pourcentages."
Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 1

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans