Bruxelles

Aujourd'hui
  • 13%
  • SSO 20km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Confessions perverses (1992) [16]

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Confessions perverses? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Erotique
  • Mystère
  • Thriller

Durée : 102 mins.

Une psychanalyste ébranlée par le récit de l'une de ses patientes... Ann Hecker, une psychanalyste, reçoit régulièrement une certaine Eve Abergray. Cette dernière lui parle de ses rapports sado-masochistes avec son amant. La thérapeute l'écoute et, peu à peu, les récits sulfureux de sa patiente finissent par la perturber. Un jour, elle découvre Doug, son propre compagnon, en train de déjeuner avec Eve, et le croit capable des pires perversions. Quand Eve est retrouvée morte par pendaison dans son appartement, Ann en vient à soupçonner Doug d'être l'auteur de ce crime, et... confie ses craintes à Leo, psychanalyste et ami de longue date. Celui-ci la rassure. L'enquête menée par l'inspecteur Morgenstern conduit ce dernier vers un autre patient d'Ann, un peintre psychopathe pour lequel Eve posait en tant que modèle. Mais ce dernier se suicide après avoir clamé son innocence. L'inspecteur Morgenstern est assassiné à son tour et Eve en vient à nouveau à douter de Doug, surtout lorsqu'elle apprend que sa première femme est morte par pendaison... Elle se réfugie alors chez Leo, qui lui avoue avoir toujours été amoureux d'elle. . .

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Christopher Crowe
  • Producteurs : Paramount Pictures
  • Langue : Anglais
  • Pays : États-Unis
  • Titre original : Whispers in the Dark
  • Acteurs :
  • Annabella Sciorra
  • Jamey Sheridan
  • Anthony LaPaglia

Récompenses

Aucune information disponible

play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans