Bruxelles

Aujourd'hui
  • 10°
  • 3%
  • S 14km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Docteur Folamour (1964) [10]

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Docteur Folamour? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10

Durée : 95 mins.

De l'absurdité de la guerre... Sérieusement secoué du képi, le général américain Ripper, commandant la base aérienne de Burpelson, est persuadé que les Soviétiques sont en train d'empoisonner les réserves d'eau potable des Etats-Unis ! Dans un accès de démence, il lance, sous les yeux médusés de son assistant, une escadrille de bombardiers nucléaires contre Moscou, et coupe tout contact avec l'extérieur ! Immédiatement alerté, l'état-major militaire du Pentagone est convoqué à la Maison-Blanche, ainsi que l'ambassadeur soviétique. Le Président Muffley contacte... également, grâce au fameux ?téléphone rouge', le premier ministre Kissov pour lui apprendre l'horrible nouvelle... La panique est totale, puisqu'aucune communication n'est possible avec les appareils en vol, qui sont équipés de systèmes automatiques de sécurité... Alors que Muffley offre aux communistes d'aider les Etats-Unis à détruire les avions porteurs de bombes, l'armée américaine décide de lancer une attaque contre la base transformée en blockhaus...

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Stanley Kubrick
  • Producteurs : Columbia Pictures
  • Langue : Anglais
  • Pays : Royaume-Uni
  • Titre original : Dr. Strangelove Or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb
  • Acteurs :
  • Peter Sellers
  • George C. Scott
  • Sterling Hayden

Récompenses

  • Aperçu : 4 récompenses et 8 nominations
  • Plus récente : BAFTA Film Awards 1965, Best British Actor (Nominé)
play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans