Bruxelles

Aujourd'hui
  • 12°
  • 12%
  • S 9km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Sweet Sweetback's baadasssss song (1971) [16]

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Sweet Sweetback's baadasssss song? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Action
  • Drame
  • Blaxploitation

Durée : 97 mins.

Un "frère de couleur" ose se révolter et réussit à le faire sans le payer de sa vie : produit et réalisé par un indépendant noir, la seule fiction contemporaine du Black Power. Sweetback, jeune Noir déluré de Harlem, se heurte aux flics et décide de se révolter contre le pouvoir blanc... Ce film légendaire, cent fois plagié, jamais montré en France avant sa première diffusion par Arte en 1997, tire sa force de l'image positive de ses personnages noirs. Son argument est simple, centré autour de ce que Van Peebles définit comme les trois conduites de base dans les ghettos noirs... : "Courir, se battre et baiser." Sur fond de sexe et de violence, le réalisateur accumule les tableaux vivants, joue avec les perspectives. Sans être un militant, Sweetback devient sous nos yeux le héros de la lutte contre les Blancs. Émergence d'une voix radicalement différente, film unique en son genre, Sweet Sweetback's baadasssss song a été écrit, produit, réalisé, joué et mis en musique par Melvin Van Peebles. Sans oublier le sublime thème funky dû à Earth, Wind & Fire !

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Melvin Van Peebles
  • Langue : Anglais
  • Pays : États-Unis
  • Titre original : Sweet Sweet Back's Baad Asss Song
  • Acteurs :
  • Melvin Van Peebles
  • Simon Chuckster
  • Hubert Scales

Récompenses

Aucune information disponible

play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans