La vie privée de Sherlock Holmes (1970) [12]

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir La vie privée de Sherlock Holmes? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Comédie
  • Mystère
  • Romance

Durée : 125 mins.

Les films de la dernière période de Billy Wilder sont moins célèbres que Sunset boulevard ou encore Certains l'aiment chaud. Pourtant, la "Wilder Touch" y est encore présente et le plaisir du spectateur toujours intact . La preuve avec La vie privée de Sherlock Holmes ! Elémentaire, mon cher Billy ! Après deux échecs successifs, Billy Wilder s'est refait une santé en plongeant dans l'Angleterre victorienne de Sherlock Holmes. En grand pourfendeur de mythes, le réalisateur ne s'est pas contenté de brosser un portrait en pied dans Baker Street du célèbre détective, mais en a... profité pour pervertir son image en faisant de Sherlock Holmes un homme aux moeurs douteuses, cocaïnomane à ses heures et plus opportuniste qu'il n'y paraît. L'histoire commence alors que Sherlock Holmes s'ennuie de pied ferme. Son ami Watson essaie bien de le divertir, mais rien n'y fait jusqu'à ce que la visite inattendue d'une belle veuve belge, Gabrielle Valladon, mette enfin un peu d'animation. Cette dernière, après un suicide raté, sollicite le détective, allant même jusqu'à offrir son corps pour que Sherlock Holmes retrouve son mari.

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Billy Wilder
  • Langue : Anglais
  • Pays : Royaume-Uni
  • Titre original : The Private Life of Sherlock Holmes
  • Acteurs :
  • Robert Stephens
  • Colin Blakely
  • Christopher Lee

Récompenses

  • Aperçu : 0 récompense et 1 nomination
  • Plus récente : Writers Guild Awards 1971, Original Comedy (Nominé)
play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans