Bruxelles

Aujourd'hui
  • 10°
  • 79%
  • SO 18km/h
La météo à 10 jours

Horoscope.Choose.Sign

  • Horoscope.Sign.Ram
  • Horoscope.Sign.Bull
  • Horoscope.Sign.Twins
  • Horoscope.Sign.Crab
  • Horoscope.Sign.Lion
  • Horoscope.Sign.Maiden
  • Horoscope.Sign.Scales
  • Horoscope.Sign.Scorpion
  • Horoscope.Sign.Archer
  • Horoscope.Sign.Goat-horned
  • Horoscope.Sign.Water-bearer
  • Horoscope.Sign.Fish

Ni pour, ni contre (bien au contraire) (2003)

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Ni pour, ni contre (bien au contraire)? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Thriller
  • Action
  • Crime

Durée : 115 mins.

Catherine, jeune journaliste de 27 ans, travaille depuis quelques années comme caméraman pour le journal télévisé. Un jour, elle fait la connaissance de Jean, un braqueur de bijouterie qui cherche quelqu'un pour filmer les vols qu'il organise avec sa bande de malfrats. Fascinée par l'attitude de Jean, Catherine accepte l'argent qu'il lui offre et découvre la vie fascinante de ces gangsters. Un braquages succède à l'autre et Catherine s'intègre de plus en plus à la bande. Elle devient leur complice, quitte à risquer la prison. La jeune femme tombe amoureuse de Jean et découvre les... plaisirs d'une vie de luxe. Mais elle se rend bientôt compte qu'elle est peut-être moins libre qu'elle ne le croit. Elle accepte de participer à un dernier gros coup avec la bande : l'attaque d'un dépôt de transfert, lieu de garage de fourgons blindés remplis d'argent. Elle est chargée de séduire le patron du dépôt. Mais Catherine sait qu'elle est bien décidée à ne plus se laisser faire...

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Cédric Klapisch
  • Langue : Français
  • Pays : France
  • Titre original : Ni pour ni contre (bien au contraire)
  • Acteurs :
  • Marie Gillain
  • Vincent Elbaz
  • Simon Abkarian

Récompenses

Aucune information disponible

play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans