Bruxelles

last.updated
  • -4°
  • 12%
  • SE 4km.hour
more.ten.days

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Big River Man (2008)

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Big River Man? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10

Durée : 94 mins.

Martin Strel n'a rien d'un athlète, au contraire. Il est plutôt gros, amateur de bonne chère et assez porté sur l'alcool : il boit quotidiennement deux bouteilles de vin rouge. Aussi, ne l'imagine-t-on pas dans la peau d'un marathonien de la nage. Et pourtant, Martin Strel a déjà un beau palmarès à son actif. En 2000, il a descendu le Danube ; en 2002, il s'est attaqué avec succès au Mississipi et, enfin, en 2004, il a vaincu le terrible Yang-tseu-kiang. Ces exploits l'ont rendu très célèbre en Slovénie et dans certaines parties du monde. En 2006, à l'âge de 53 ans, il se lance... dans son dernier défi, le plus intense, la descente de l'Amazone à la nage. Une performance que personne n'a jamais tentée. Le fleuve est réputé pour être infesté de piranhas, serpents, crocodiles et autres parasites. Filmé par son fils Borut, Martin Strel se lance corps et âme dans cette nage de l'extrême. Au fil des jours, il sombre dans la folie mais trouve toujours la force de continuer. L'image pittoresque du personnage s'efface peu à peu et fait place à celle d'un homme passionné et prêt à tous les sacrifices au nom la préservation de la nature.

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : John Maringouin, Molly Lynch
  • Langue : Anglais
  • Pays : États-Unis

Récompenses

  • Aperçu : 1 récompense et 0 nomination
  • Plus récente : Sundance Film Festival 2009, Prix Cinéma du monde d’excellence photographique : documentaire (Remporté)
play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans