Bruxelles

Aujourd'hui
  • 12°
  • 12%
  • S 9km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Motus et bouche cousue ! (2004)

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Motus et bouche cousue !? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Comédie
  • Etranger
  • Documenteur

Durée : 89 mins.

Infatigable redresseur de torts, le jeune Mux ne fait pas dans la demi-mesure. Le premier film de Marcus Mittermeier dénonce avec jubilation l'ambiguïté de ce donquichottisme moderne. À Berlin, si Mux est dans les parages, il ne fait pas bon resquiller dans le métro ou se soulager dans la piscine. Car le jeune homme se sent une âme de shérif et sillonne les rues pour faire régner l'ordre et la justice. Son arme : une caméra vidéo avec laquelle Gerd, un chômeur qu'il a embauché comme assistant, filme ses "missions" musclées. À un chauffard, Mux extorque une amende pour excès de... vitesse et part en confisquant son volant. Au maître qui a oublié de ramasser les crottes de son chien, il fourre la tête dans les excréments. De fil en aiguille, il s'intéresse à des délits plus importants et n'oublie pas de se munir d'une arme au cas où ses interventions seraient contestées. Le jour où il rencontre Kira, serveuse dans un restaurant, il pense avoir comblé son rêve de l'amour idéal. Mais la dulcinée de ce don quichotte moderne n'a que faire de ses principes moraux. Pour Mux, c'est le début de la fin...

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Marcus Mittermeier
  • Langue : Allemand
  • Pays : Allemagne
  • Titre original : Muxmäuschenstill
  • Acteurs :
  • Jan Henrik Stahlberg
  • Fritz Roth
  • Wanda Perdelwitz

Récompenses

  • Aperçu : 3 récompenses et 0 nomination
  • Plus récente : Filmfestival Max Ophüls Preis 2004, Prix du public (Remporté)
play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans