Bruxelles

Aujourd'hui
  • -4°
  • 3%
  • SE 4km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Qui a peur de MoveOn ? (2008)

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Qui a peur de MoveOn ?? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10
  • Indépendant
  • Documentaire

Durée : 94 mins.

Plusieurs faits marquants dans la vie politique américaine ont suscité des pétitions sur Internet : le "Monicagate" en 1998, la réélection de Bush en 2000 ou les attentats du 11-Septembre 2001. Des centaines de milliers de citoyens américains ont réagi à ces événements en signant sur la Toile des pétitions réclamant un recentrage sur les enjeux politiques de leur pays. De cette opposition de forme moderne est née une communauté, représentée par un groupe, MoveOn. Cette organisation rassemble fin 2008 près de cinq millions de membres ! Les réalisateurs ont interviewé de... nombreuses personnalités : six dirigeants de MoveOn, des politiques (Al Gore, John Kerry...), des artistes (Moby...), deux journalistes, des analystes politiques, et surtout des dizaines d'anonymes à travers les États-Unis. MoveOn s'est emparé d'Internet et privilégie dans son fonctionnement cet outil égalitaire (leurs pétitions récoltent chaque fois au minimum 500 000 signatures). Il porte aussi son action de responsabilisation citoyenne à travers manifestations, concerts, collecte de fonds, soutien aux démocrates (Kerry puis Obama), clips vidéo et publicités virulentes ou encore aide humanitaire (suite à l'ouragan Katrina). MoveOn inventerait-il la politique du XXIème siècle ?

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Alex Jordanov, Scott Stevenson
  • Langue : Anglais
  • Pays : France, Royaume-Uni
  • Titre original : MoveOn: The Movie

Récompenses

Aucune information disponible

play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans