Kim Kardashian remercie la police française

Hier soir (19 mars 17), l’épisode de L’incroyable famille Kardashian dans lequel Kim Kardashian raconte en détail son braquage a été diffusé. Avant cela, elle a remercié tous ceux qui l’avaient aidée sur Facebook.

Kim Kardashian a tenu à remercier les forces de l’ordre françaises qui ont enquêté sur le braquage dont elle a été victime et arrêté les malfaiteurs. « A la police française, merci pour votre incroyable travail de titan », a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

Il aura fallu aux autorités trois mois d’enquête pour retrouver et interpeller ceux qui se sont fait passer pour des agents de police afin d’entrer dans la chambre d’hôtel de Kim Kardashian, la menacer avec une arme à feu, la ligoter et s’emparer de ses biens. Un vol estimé à 10 millions de dollars.

Kim Kardashian a également expliqué pourquoi elle avait eu besoin de s’exprimer et raconter son expérience dans son émission de télé-réalité. « Il était important pour moi de partager cette histoire selon mon propre point de vue et non par le biais d’une interview dont les mots auraient pu être changés. J’ai toujours tellement partagé de choses et je ne vais pas m’en empêcher quand je fais face à ce qui est sans doute l’une des expériences qui a le plus changé ma vie », a-t-elle également écrit. Elle a ajouté que de son braquage, elle en avait tiré « des leçons » et qu’elle se sentait « bénie d’être saine et sauve à la maison avec (s)es bébés et (s)on mari ».

Kim Kardashian a aussi remercié ses amis, sa famille et ses proches. « Je ne pourrais jamais assez vous remercier pour avoir été là quand j’en avais le plus besoin », a-t-elle confié en légende de sa « dernière photo de famille prise à Paris » avant le drame.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 1
  • 1
  • 1

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans