Le cinéaste belge Joachim Lafosse a rendu hommage à l'actrice Marthe Keller au Festival 2 Valenciennes

Un hommage a été rendu samedi soir à l'actrice et metteur en scène suisse Marthe Keller, invitée d'honneur du Festival 2 Valenciennes, qui s'est déroulé du 13 au 19 mars dans cette ville du nord de la France, située non loin de la frontière belge. Des personnes avec lesquelles elle a collaboré durant sa carrière étaient présentes pour l'occasion, à savoir le cinéaste belge Joachim Lafosse, qui l'avait dirigée dans "L'économie du couple", son septième long métrage, et la réalisatrice-productrice française Véra Belmont, qui avait travaillé avec elle sur "Rouge Baiser".

"J'aime chercher avec les acteurs. Et j'ai observé que Marthe Keller, au-delà de la comédienne, c'est aussi un auteur, quelqu'un qui a un point de vue, avec quelque chose à défendre. Cela a été formidable. C'est ce qu'il y a de plus beau avec les acteurs", a indiqué Joachim Lafosse lors de son intervention.

Lors de cet hommage, trois longs métrages dans lesquels a tourné la Suissesse ont été diffusés durant le Festival 2 Valenciennes: "Marathon Man" de John Schlesinger, "Fedora" de Billy Wilder et "Amnesia" de Barbet Schroeder.

Outre Marthe Keller, le comédien français François Berléand a également été mis à l'honneur au début du festival, en présence des actrices Mathilda May et Constance Dollé, ainsi que des réalisateurs Laurent Heynemann et Stéphan Guérin-Tillié. Trois films le mettant en scène ont également été proposés au cours du festival: "Dead Man Talking" du Belge Patrick Ridremont, "Au revoir les enfants" de Louis Malle et "Le Siffleur" de Philippe Lefebvre.

Samedi soir, le 7e Festival 2 Valenciennes s'est clôturé par la cérémonie de remise des prix. "The Young Lady" du Britannique William Oldroyd s'est vu décerner le Grand Prix dans la compétition "Fictions" par un jury officiel, présidé par le réalisateur Patrice Leconte et notamment composé de l'acteur belge Fabrizio Rongione, des comédiennes Mélanie Bernier, Zoé Félix et Claire Nebout, et du chanteur Bernard Menez.

Outre le Grand Prix, les professionnels ont attribué le Prix du jury au long métrage sud coréen "Tunnel" (également lauréat du Prix du public). Le Prix de la meilleure actrice est revenu à Florence Pugh ("The Young Lady"). Le Prix d'interprétation masculine a quant à lui été remis à Khaled Alouach ("De toutes mes forces" de Chad Chenouga), également distingué par le Prix de la critique.

Dans la catégorie "Documentaires", "Finding Phong" de Tran Phuong Thao & Swann Dubus (Vietnam) est reparti avec le Grand Prix du jury présidé par l'écrivain Bernard-Henri Lévy, et "L'opéra" de Jean-Stéphane Bron (France/Suisse) avec le Prix de la critique.
Cet article me rend ...
  • 3
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans