Anne Hathaway veut travailler avec Ivanka Trump

Anne Hathaway serait ravie d’aider Ivanka Trump à organiser le planning familial. La comédienne a pourtant reconnu leurs différences sur le plateau de The View.

Anne Hathaway accepterait volontiers de travailler avec la fille de Donald Trump sur l’organisation du planning familial. La comédienne, accessoirement ambassadrice des Nations Unies, a fêté la Journée Internationale des Femmes le mois dernier en offrant un discours passionné au pupitre de l’ONU en blâmant le manque d’aide que le gouvernement apportait aux jeunes parents comme elle. La législation actuelle offre 12 semaines de congés sans solde aux jeunes mères, alors que les hommes n’ont droit à rien. Dans son discours, elle reconnaissait qu’elle n’avait pas conscience de la cruauté de cette réglementation jusqu’à ce qu’elle accouche elle-même de son fils, Jonathan, en 2016, et cet aveu de faiblesse lui avait valu de nombreux soutiens, notamment de la part d’Ivanka Trump.

Les commentaires de la fille de Donald Trump avaient été mal perçus par de nombreux détracteurs qui remettaient en cause le manque d’action du président américain concernant les droits des femmes, notamment les soins médicaux et l’organisation désormais précaire du planning familial alors qu’Ivanka Trump est censée s’en occuper. Anne Hathaway, Démocrate revendiquée, a reconnu qu’elle n’aimait pas trop le sort réservé à la fille du président américain. « Je me surprends à le dire, mais ce n’est pas simple pour Ivanka Trump actuellement, a-t-elle confié sur le plateau de The View. J’ai l’impression que quoi qu’elle fasse, ce sera mal vu par le public. »

Elle a affirmé qu’elle avait « apprécié le soutien » qu’elle lui avait montré, et bien qu’elles ne soient pas du même bord sur l’échiquier politique, elle serait ravie de lui venir en aide si elle en avait besoin. « Si ça peut être le truc qui nous fait mettre les conneries de côté et discuter du soutien des parents, alors allons-y, rencontrons-nous, a-t-elle assuré. Je travaillerais avec Ivanka Trump. Je ne la suis pas sur tout, et elle ne me suit pas sur tout, mais si nous arrivons à mettre nos désaccords de côté, à agir en adulte, et offrir aux parents le soutien dont ils ont besoin ? Je vous le dis, je le ferai. Clairement. »

Ivanka Trump n’a pas encore répondu à la proposition d’Anne Hathaway.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans