Jennifer Aniston : son mari lui pique son shampoing

Jennifer Aniston a fait part d’un de ses gros problèmes à Refinery 29. Son mari est aussi coquet qu’elle…

Jennifer Aniston dépense deux fois plus qu’elle le devrait en produit de beauté. En effet, son mari, Justin Theroux, les lui pique. La comédienne apprécie que celui qui partage sa vie prenne soin de lui. « Il me pique mon shampoing, ma crème… tout ce que je me mets sur le visage, il fait la même chose, a-t-elle confié à Refinery 29. Il aime bien prendre soin de lui. Il est coquet, et ça me plaît beaucoup. Ça me plaît d’avoir un compagnon bien entretenu ! »

Entre autres produits, Jennifer Aniston utilise le mascara Lash Out de L’Oréal et le savon Neutrogena, en plus de ses nombreux masques. « Il y a plein de produits merveilleux, a-t-elle raconté. Charlotte Tilbury propose un super masque en ce moment. » En revanche, elle n’est pas toujours fan des looks de Justin Theroux, et elle avait fini par se lasser de la barbe qu’il portait dans la série The Leftovers. « Elle l’aime bien, jusqu’à un certain point, avait confié le comédien à Ellen DeGeneres en avril dernier. Le premier mois, ça va, mais ensuite, elle me dit, ”Faut que tu t’en débarrasses”, mais je suis obligé de la garder pour la série. La première saison, j’avais une barbe de trois jours, c’était l’enfer pour elle. C’est horrible. Mais c’était l’enfer pour moi aussi. Maintenant, au moins, elle est douce. »

Le week-end dernier, Jennifer Aniston et Justin Theroux fêtaient leurs deux ans de mariage. Comme leur union s’était déroulée très discrètement, l’anniversaire s’est déroulé en toute intimité, comme l’a précisé la comédienne. « On va juste faire un petit truc. On aime bien faire ça comme ça », a fini par expliquer Jennifer Aniston.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans