"Game of Clones" : une nouvelle télé-réalité de rencontres avec des "clones"

Diffusée depuis le 27 février sur la chaîne britannique E4,  l’émission Game of Clones propose aux candidats de trouver l'âme sœur parmi des prétendants extrêmement ressemblants. En effet, chacun des participants répond à des critères physiques prédéfinis qui correspondent aux goûts du candidat principal. Une télé-réalité où les téléspectateurs voient double, voire plus.

Couleur des yeux, teinte des cheveux, taille, poids, grain de peau... Définir le partenaire idéal selon ses préférences avant d’en rencontrer les huit répliques humaines : voici le concept de l'émission Game of Clones programmée sur la chaîne E4. Concrètement, les candidats désignent au début du programme la moitié de leurs rêves via une plateforme numérique. Un logiciel très perfectionné où chacun rentre des données permettant de créer un profil type. De quoi répondre à tous les désirs puisque l’avatar est entièrement modulable.

Des "clones" difficiles à dissocier

Une fois le personnage virtuel créé, les équipes de production sillonnent le Royaume-Uni à la recherche de huit prétendant(e)s répondant aux critères établis par le candidat en quête de l’amour. Les "clones" sont  par la suite enfermés dans une maison pendant deux mois. Cerise sur le gâteau, tous se voient contraints de porter la même tenue afin d’être parfaitement identiques. Du coup, les répliques vivantes se retrouvent en compétition pour conquérir le cœur du candidat.

Contrairement à d'autres émissions de rencontres où chaque participant a ses propres particularités, cette télé-réalité spécialisée dans les rencontres amoureuses propose donc des célibataires difficiles à dissocier physiquement. Ici, les critères relatifs à l’apparence extérieure ne sont donc plus valides. Pour autant, le programme respecte les codes du genre puisqu’un "clone" est éliminé chaque semaine jusqu’à la décision finale du candidat. 

L'importance de la beauté intérieure

Au fil des jours, le candidat à la recherche de l’amour passe du temps avec chacun des "clones" lors d'épreuves de séduction aussi diverses que variées. Troublé par ces  prétendants identiques, le candidat n’a donc d’autre possibilité que de s’intéresser à la beauté intérieure de chacun des sosies afin de faire son choix. L’objectif affiché du programme est donc de s’affranchir des critères physiques au profit de la personnalité de l’ensemble des « doubles ». Un procédé novateur qui révèle de bons sentiments. Car si au départ l’aspect est un critère de sélection, il est rapidement abandonné au profit des qualités humaines lors du choix final.

Pour autant, pourquoi baser le scénario de l’émission sur la customisation d’un avatar aussi parfait qu’idéal ? « C’est un peu le rêve de tout célibataire : vous créez l’avatar de votre idéal, et vous avez la chance de pouvoir vivre avec huit modèles de cet idéal ! Mais si on y regarde de plus près, en fait, notre célibataire devra bosser dur pour découvrir chaque personnalité, et celle par laquelle il est le plus attiré », a expliqué David Flynn, co-fondateur de Youngest Media au site Oddity Central. Et de conclure : « C'est une nouvelle façon d'aborder les émissions de rencontres [...] avec laquelle nous espérons surprendre les téléspectateurs »

Gabrielle

Experte des medias et passionnée par l’audiovisuel, Gabrielle a débuté sa carrière en tant que spécialiste numérique pour une chaîne de télévision francophone. Sa curiosité et son sens du décryptage l’ont ensuite amenée à collaborer aussi bien au sein de rédactions web qu’avec les plus grandes sociétés de production. Fouineuse impénitente et collectionneuse d'informations exclusives, comme elle se qualifie elle-même, la jeune femme a aujourd’hui décidé de partager avec les internautes ses indiscrétions cathodiques. Sa spécialité ? La télé réalité ! Gabrielle est friande de ces petits potins croustillants qui font des candidats des célébrités que l’on déguste chaque jour sur le petit écran. Sur Skynet Films & TV, c’est donc elle qui vous proposera chaque semaine des chroniques sur vos séries et émissions de télé-réalité préférées. Son leitmotiv : "Ne zappez pas" !

Cet article me rend ...
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans