Pas d'ancien vainqueur au départ de la 70e édition du Critérium du Dauphiné © BELGA

Le Critérium du Dauphiné, une des traditionnelles courses de préparation au Tour de France, débute dimanche. Suite au changement de date du Tour, le Dauphiné a perdu de l'importance. De quoi expliquer l'absence d'anciens vainqueurs de cette course à étapes du WorldTour.

Le vainqueur en titre, le Danois Jakob Fuglsang, a choisi de prendre le départ du Tour de Suisse. Alejandro Valverde, vainqueur en 2008 et 2009, sera aussi présent au Tour de Suisse. Andrew Talansky (2014) et Bradley Wiggins (2011 et 2012) se sont dirigés respectivement vers le triathlon et l'aviron, Janez Brajkovic (2010) n'évolue plus au haut niveau.

Chris Froome, qui a remporté trois fois l'étape finale du Dauphiné sur les cinq dernières années, se repose encore après le Giro et a choisi une préparation différente pour le Tour. Avec l'absence d'anciens vainqueurs, les yeux seront rivés vers les Français Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) et Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida), l'Espagnol Marc Soler (Movistar), le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), mais aussi nos compatriotes Dylan Teuns (BMC) et Tiesj Benoot (Lotto Soudal).

On retrouve également peu de sprinters, ce qui est logique: aucune des huit étapes ne garantit un sprint massif. Après le prologue dimanche à Valence, deux étapes vallonnées attendent les coureurs avant le contre-la-montre par équipes mercredi. Par la suite, quatre étapes de montagne sont au programme avec une arrivée finale au Mont-Blanc le dimanche 10 juin.