L'Italien Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert) succède à Greg Van Avermaet au palmarès du Tour du Luxembourg © BELGA

L'Italien Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert) a remporté le 78e édition du Tour du Luxembourg cycliste (2.HC) dimanche dans la capitale du Grand-Duché. Il succède au palmarès à Greg Van Avermaet, vainqueur en 2017, absent cette année. La 4e et dernière étape, disputée entre Mersch et Luxembourg sur 176 kilomètres a vu la victoire au sprint du Français Anthony Perez (Cofidis) devant l'Espagnol Eduard Prades et Paqualon. Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen-Baloise), premier Belge, a franchi la ligne en 7e position à 4 secondes.

Andrea Pasqualon a réussi à conserver jusqu'au bout son maillot jaune de leader du Tour du Luxembourg. Plusieurs tentatives d'échappées ont été nécessaires avant la bonne offensive composée de l'Allemand Jonas Koch et du Polonais Adrian Kurek (CCC Sprandi Polkowice), des Français Loïc Chetout (Cofidis), Romain Combaud (Delko Marseille-Provence KTM) et Damien Gaudin (Direct Energie), ainsi que de l'Italien Davide Orrico (Team Vorarlberg-Santic). Elle a compté une avance maximale de 3 minutes à 70 kilomètres de l'arrivée.

L'écart des fuyards a progressivement fondu sous le soleil luxembourgeois et un peloton regroupé s'est présenté dans la première des quatre ascensions de la côte d'arrivée, le Pabeierbierg à Luxembourg. Trois coureurs ont forcé la sortie dans les premiers circuits local: Mauro Finetto (Delko Marseille-Provence KTM), Anthony Perez (Cofidis) et Angelo Tulik (Direct Energie). Perez s'est imposé en haut du Pabeierberg où Pasqualon, 3e, a conservé son maillot jaune, pour signer le 6e succès italien de l'histoire du Tour du Luxembourg. Il s'impose au final devant le Slovène Jan Tratnik (CCC Sprandi Polkowice) et le Luxembourgeois Pit Leyder (Leopard). Sprengers se classe 8e.