Le Tour de France a remporté un beau succès sur la RTBF, qui estime mercredi que 2.506.165 téléspectateurs ont été en contact avec l'épreuve cycliste sur ses médias. Avec 35,7% de parts d'audience (PDA) sur la Une, il s'agit de la deuxième meilleure édition après le record de 2011 (37,7% PDA).

Si les étapes diffusées sur la Deux ont pâti de la concurrence engrangée par certaines rencontres de la Coupe du monde de football et par le retour des Diables Rouges en Belgique, la Une enregistre en 20 diffusions une part d'audience de 35,7% avec 589.945 téléspectateurs. Cela représente 22.582 amateurs de plus qu'en 2017 (34,9% PDA).

Entre le 1er et le 30 juillet, la plateforme numérique Auvio a comptabilisé plus de 1.467.000 vues en direct ou en différé, avec une moyenne de plus de 31.700 visiteurs uniques les jours d'étape.

Sur les réseaux sociaux, l'accident de Philippe Gilbert arrive en tête des vidéos partagées sur les pages Facebook et Instagram du service public. Le coureur belge avait dû abandonner la compétition car il s'est fracturé la rotule dans sa chute.

Avec 2.506.165 téléspectateurs en contact avec le Tour de France sur la RTBF, c'est donc près de 57,1% de la population qui a regardé en moyenne 94 minutes de la course, calcule le service public.

La VRT enregistre quant à elle 512.621 téléspectateurs pour la troisième semaine du Tour, la meilleure en termes d'audiences, pour une part de 58,6%. Cela représente une hausse de 3,2% de PDA par rapport à 2017, qui avait alors réuni 506.030 personnes derrière leurs écrans. "Le nombre de téléspectateurs a augmenté au fur et à mesure de la compétition et c'est lié à la vague de chaleur", analyse le service public flamand. "Le beau temps n'engrange pas de beaux résultats d'audience mais la canicule bien." Le Mondial de football en Russie a également fait baisser le nombre de téléspectateurs devant le Tour au cours de la première semaine, confirme la VRT.