The Rolling Stones Rock 'n' Roll Circus

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir The Rolling Stones Rock 'n' Roll Circus? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10

Durée : 90 mins.

En 1968, les Stones convoquent la fine fleur musicale du Swinging London - The Who, Lennon, Clapton, Faithfull... - pour un show endiablé resté inédit durant près de trente ans. Les noces joyeuses du blues-rock déjanté et de l'outrance hippie. Londres, décembre 1968. Sous le chapiteau du Rolling Stones Rock 'n' Roll Circus, le public, déjà très chaud, a revêtu des ponchos jaunes et orange. Tout le gratin musical du Swinging London est réuni. Très dandy sous ses habits de Monsieur Loyal, Mick Jagger annonce les réjouissances, un soupçon d'ironie dans la voix. "Vous connaissez... Oxford Circus. Vous connaissez Piccadilly Circus. Voici le Rolling Stones Rock 'n' Roll Circus. Nous avons des spectacles, des sons et des merveilles pour régaler vos yeux et vos oreilles." Le show démarre par les gesticulations de flamant rose du chanteur chevelu de Jethro Tull qui interprète "Song for Jeffrey" sur un pied, en écho aux numéros de cirque qui entrecoupent le show... Boeuf psychédélique Fin 1968, les Rolling Stones, alors en proie à plusieurs crises - problèmes liés à la drogue, déclin de Brian Jones... - sont peu apparus en concert et doivent se montrer. Aidés par le réalisateur Michael Lindsay-Hogg, ils optent pour la création d'un show télévisé, que la BBC doit ensuite diffuser. Mais, déçu de sa prestation, le groupe décide de ne rien en montrer. Le film du concert ne sortira qu'en 1996... Superbement restauré, ce document nous replonge dans l'effervescence du Swinging London. Même les "miaulements" de Yoko Ono - diversement appréciés -, sous l'oeil enamouré de John Lennon, participent de l'atmosphère survoltée de ce gigantesque boeuf psychédélique. The Who, au sommet de leur forme, interprètent un rageur "A quick one (while he's away)"; icône sexy aux yeux de braise, Marianne Faithfull entonne "Something better", une langoureuse ballade. Arrive ensuite The Dirty Mac, groupe d'anthologie formé pour l'occasion, réunissant John Lennon, Eric Clapton, Keith Richards et Mitch Mitchell, issu du Jimi Hendrix Experience. Ils livrent une magistrale version de "Yer blues". Mais le clou de la soirée, ce sont évidemment les Stones eux-mêmes.

Acteurs & Équipe

  • Réalisé par : Michael Lindsay-Hogg
  • Langue : Anglais
  • Pays : Royaume-Uni
  • Titre original : The Rolling Stones: Rock and Roll Circus

Récompenses

Aucune information disponible

play!
play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans