Syrie, les enfants de la liberté (2013)

Film à ne pas rater

Vous aimeriez voir ou revoir Syrie, les enfants de la liberté? Recevez une notification lorsque ce programme sera (re)diffusé à la télé

icon - /10
-/10
- -

Votre score :

-/10

Durée : 70 mins.

Tout a commencé par des graffitis sur les murs : "Liberté, démocratie, ton tour viendra Bachar". Des graffitis comme on en trouve partout, sur les troncs d'arbres ou sur les murs des préaux des écoles, en France, sur lesquels les enfants veulent laisser une trace de leur passage et de leur enfance. Sauf qu'en Syrie, l'enfance est confisquée. La critique du régime aussi. Dans les pays voisins, les printemps Tunisiens et égyptiens viennent de chasser les dictateurs. Alors le pouvoir Syrien se méfie. Pas question que cette soif de liberté ne gagne le pays du Baas gouverné depuis... quarante ans d'une main de fer par la famille Assad. Alors les enfants vont payer. Mars 2011, nous sommes à Deraa, un village qui jouxte la frontière syro-Jordanienne. C'est là que l'horreur commence et la révolte aussi. Les services secrets Syriens investissent l'école du quartier "Al Arbaaine", arrêtent près d'une vingtaine d'enfants de 13 ans, les emprisonnent. Aziz et Bachir font partie de la rafle. On les appelle depuis "les enfants de la liberté". Battus, affamés, soumis au supplice de l'électricité, ils vont survivre. Ils racontent leur souffrance mais aussi leur fierté d'avoir été les déclencheurs de l'insurrection. En Turquie, puis à Alep et Deraa, en Syrie, en Jordanie le long de la frontière où les Syriens se sont réfugiés en attendant la fin de la guerre, à travers les enfants, les combattants, les blessés, les réfugiés et les déserteurs, le film raconte le début de cette révolte et ses prolongements.

Acteurs & Équipe

  • Langue : Français
  • Pays : France

Récompenses

Aucune information disponible

play!
loading
Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans