Idris Elba officialise son couple

Idris Elba a profité d’un passage sur le tapis rouge pour officialiser son histoire avec une ex-Miss Vancouver. D’après eTalk, le comédien sort depuis quelque temps déjà avec Sabrina Dhowre.

Idris Elba n’est plus célibataire, comme il l’a montré à l’occasion de festival du film de Toronto. Le comédien est arrivé vendredi soir sur le tapis rouge du festival accompagné de Sabrina Dhowre. C’est sur le tapis rouge de la projection du film Molly’s Game qu’ils sont apparus pour la première fois ensemble, avant de se montrer à nouveau dimanche pour la projection de The Mountain Between Us. Visiblement, Idris Elba n’était pas peu fier de pouvoir présenter cette ex-Miss Vancouver aux médias. « C’est ma superbe compagne », a-t-il déclaré dimanche à eTalk, qui voulait en savoir plus.

Le comédien n’en a pas dit plus, mais il y a quelques semaines, il avait annoncé au magazine Essence qu’après deux divorces - avec la maquilleuse Hanne Norgaard, dont il s’est séparé en 2003, puis avec Sonya Nicole Hamlin, dont il s’est séparé en 2006 - il ne se marierait plus. « Est-ce que je vais me remarier ? C’est peu probable, avait-il alors fait remarquer. Le mariage est une espèce d’institution. J’ai essayé. Ce n’est pas fait pour tout le monde. Ce n’est pas forcément ce que je recherche. »

Si le mariage ne l’interpelle plus, ça n’empêche pas Idris Elba d’être un père heureux. Il a une fille de 15 ans, Isan, qu’il a eue avec Hanne Norgaard, et un petit Winston, qu’il a eu avec Naiyana Garth, avec laquelle il a rompu l’année dernière. « Comme j’ai 44 ans et que j’ai un petit garçon de deux ans et demi, je me roule par terre pour jouer, puis ensuite, je me retrouve à un concert de Drake avec ma fille. Grâce à mes enfants, je reste jeune », avait alors raconté Idris Elba.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans