Margot Robbie : un film plutôt qu'une lune de miel

Margot Robbie a passé sa lune de miel sur la glace aux côtés de son mari pour son nouveau film Tonya juste après leur mariage. Elle s'est confiée à Extra.

Margot Robbie a épousé Tom Ackerley en Australie juste avant Noël en 2016, mais le couple n’a pas eu le temps de le célébrer sur une plage ensoleillée car les jeunes mariés produisaient son nouveau film ensemble. L'actrice joue en effet le rôle de Tonya Harding, star et mauvaise fille du patin à glace. Le film se base sur sa compétition aux jeux Olympiques face à Nancy Kerrigan. La patineuse a été accusée d'avoir attaquée sa rivale pour gagner le championnat.

Le film a fait son avant-première au Festival international du film de Toronto au Canada et lorsqu’on lui demande comment elle vit la vie de jeune mariée après 9 mois de mariage, elle répond ne pas y croire que ça fait déjà tout ce temps. « Mon Dieu, 9 mois déjà ? C’est passé à une vitesse terrible ! », a-t-elle confié à Extra. Elle admet également avoir pensé aux différentes lunes de miel que le couple avait planifiées. « Il y a eu des moments pendant le tournage où on était dans une voiture, frigorifiés à Atlanta et où on se disait, ‘’On devrait être à la plage là, en lune de miel, mais qu’est-ce qu’on fait ?! on poursuit nos rêves" », a expliqué la comédienne.

Le couple a néanmoins rattrapé le temps perdu depuis la fin du tournage. « Nous sommes allés en lune de miel après avoir tourné le film, c’était génial », ajoute-t-elle. Les jeunes mariés ont tellement apprécié travailler ensemble qu’ils ont de nouveaux projets. « On travaille sur 30 films et sur une compagnie TV qui commence à grandir », a-t-elle révélé. Quant à faire un enfant, ça n'est pas prévu pour tout de suite et Margot Robbie ajoute, amusée, qu'ils ont déjà un petit chien.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans