Les stars aident à récolter des millions avec le téléthon pour les victimes des ouragans

Luis Fonsi, Usher, ou encore Tori Kelly se sont produits lors du téléthon organisé aux Etats-Unis pour récolter des fonds. Les recettes iront aider ceux qui ont été touchés par les récents ouragans.

Leonardo DiCaprio, Jamie Foxx, Beyoncé et Justin Bieber faisaient partie des célébrités qui ont aidé à récolter 14,5 millions de dollars ce mardi pour le téléthon Hand in Hand : A Benefit for Hurricane Relief. Les stars étaient en simultané depuis New York, Los Angeles, San Antonio et Nashville pour prêter leurs voix à la cause, afin d'aider ceux affectés par les ouragans Harvey et Irma, qui ont dévasté respectivement le Texas et la Louisiane, et les Caraïbes et la Floride.

Le lancement de l'émission a été donné par le vétéran de la Soul Stevie Wonder, qui a joué une reprise de Lean on Me, soutenu par une chorale gospel. « Nous sommes ensemble aujourd'hui pour aimer les gens qui ont été dévastés par ces tempêtes, a-t-il déclaré. Quand l'amour rentre en action, il ne fait pas de distinctions de couleur de peau, d'ethnie, de religion, de préférence sexuelle ou de bord politique. Il ne fait qu'aimer. »

Le musicien a ensuite encouragé les téléspectateurs à « aimer et prendre soin de notre planète », tout en dénigrant les climato-sceptiques, insistant que « tous ceux qui pensent qu'il n'y a pas de réchauffement climatique doivent être aveugles, ou inintelligents. Seigneur, priez pour nous. »

Leonardo DiCaprrio a ensuite retrouvé sa co-star de Django Jamie Foxx pour appeler aux dons. « Les deux dernières semaines ont apporté des difficultés inimaginables à des millions de personnes. La destruction apportée par ces orages a mis des états entiers et des îles nations à l'arrêt, englouti nos villes, villages et détruit un nombre incalculable de maisons. Ce qu'a laissé cette tempête est de la peur dans le cœur de tant de gens qui font maintenant face à un futur incertain. Ce soir, nous voulons aider », a dit un très sombre Leonardo DiCaprio. « Nous sommes là pour récolter de l'argent et élever les esprits. Quand les temps durs frappent, nous sommes là. Nous avons de la compassion, on ne peut nous stopper lorsque nous nous unissons, quand nous nous joignons, main dans la main (hand in hand, en anglais) », a continué Foxx. « Donnons-nous la main et aidons les victimes à sortir des ténèbres », a conclu la star de Titanic.

Parmi ceux qui récoltaient les dons au téléphone, on retrouvait Tom Hanks, Billy Crystal, Sofia Vergara, George Clooney, Julia Roberts, Justin Bieber, Kerry Washington, Jared Leto, Cher, Jeremy Renner, DJ Khaled, et Gwen Stefani en plus de beaucoup d'autres, tandis qu'à New York, certains ont pu discuter avec Bruce Willis, Al Pacino, Robert De Niro, Lupita Nyong'o, Steve Buscemi, et Richard Gere. A la moitié du spectacle, le rappeur natif de Houston Bun B est apparu à l'écran avec le co-organisateur de l'événement Scooter Braun pour annoncer qu'ils avaient déjà récolté 2,9 millions de dollars, et que l'argent continuait d'affluer. Il y a aussi eu d'émouvants messages de natifs de Houston tels que Beyoncé, Dwayne Johnson, et Drake, tandis que les présentateurs incluaient Oprah Winfrey, Justin Timberlake, Kelly Rowland, Reese Witherspoon et Nicole Kidman.

Pendant ce temps, Justin Bieber a aidé à mener une prière de Los Angeles et il y eu d'autres performances musicales, dont un duo improbable entre Tori Kelly et Luis Fonsi, qui ont repris Hallelujah de Leonard Cohen, et entre la superstar du R&B Usher et le chanteur country Blake Shelton, qui ont repris le classique de Ben E King, Stand By Me.

Brad Paisley, Demi Lovato et Darius Rucker sont aussi montés sur la scène du Nashville Grand Ole Opry et George Strait a conduit une version de If It Wasn't for Texas, avec des artistes qui incluaient Miranda Lambert et Lyle Lovett de San Antonio.

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans