USA: l'animateur vedette Jimmy Kimmel galvanise l'opposition à la réforme d'Obamacare

Oubliez les démocrates, les républicains du Congrès se sont trouvés un nouvel adversaire redoutable dans leur tentative de détricoter Obamacare: l'un des animateurs les plus connus des Etats-Unis, Jimmy Kimmel, bouleversé par l'opération de son fils à la naissance pour un problème au coeur.

Trois heures après la naissance de son second enfant, Billy, en avril, les médecins l'ont informé que le nouveau-né devait être opéré en urgence pour une malformation cardiaque. Une intervention réussie, extrêmement coûteuse et couverte par son assurance.

Au bord des larmes, Jimmy Kimmel a raconté dans son émission quotidienne le calvaire de ces terribles heures d'attente, à l'hôpital pour enfants de Los Angeles. Depuis, l'humoriste s'est transformé en véritable militant d'Obamacare. Richissime, il aurait pu payer quelle que soit son assurance. Mais l'incident lui a ouvert les yeux sur l'importance des protections de la loi de Barack Obama pour les plus modestes.

Les opposants ne manquent pas à ce projet de réforme républicain: les démocrates, des médecins, des associations de malades et de retraités, des compagnies d'assurance, des gouverneurs et même quelques élus républicains.

Mais aucun de ces adversaires n'a la popularité ni la force d'une star regardée chaque soir par deux millions de téléspectateurs, et dont les monologues sont ensuite partagés sur Facebook et repris sur les chaînes d'informations comme un élément à part entière du débat.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 15
  • 1
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans