L’interview de François Troukens, l’ancien gangster reconverti, auteur du film "Tueurs"

François Troukens est l’auteur et coréalisateur d’un film d’action très attendu, qui sort le 6 décembre dans les salles. Nous l’avons rencontré dans un restaurant emblématique de Bruxelles, La Villa in the sky, au sommet d’une tour avec vue plongeante sur la capitale. Une scène clef de « Tueurs » y a été tournée. L’occasion pour François Troukens de présenter son film, coproduit par Proximus.


Réalité et fiction
Il aurait pu rester dans l’ombre et continuer sur la mauvaise voie. Après avoir braqué des banques et vécu en cavale, François Troukens a purgé sa peine. Pendant dix ans, derrière les barreaux, l’homme choisit le chemin de la reconversion, se plonge dans des études universitaires et s’attèle à la tâche : raconter. A sa sortie, François Troukens se fait repérer par RTL TVI comme chroniqueur radio, puis comme présentateur de l’émission télévisée "Un crime parfait". Premier succès. Son charisme fait mouche, l’homme devient une figure appréciée du petit écran. 2017 est l’année de ses grandes réalisations : en octobre, il publie une BD ("Forban") et un livre sur sa vie ("Armé de résilience"). Le 6 décembre sortira en salle son premier long-métrage, "Tueurs".

Tueurs fous
Le film "Tueurs" s’inspire de certaines rencontres de Troukens en prison, mais aussi de la bande des Tueurs du Brabant, dont l’histoire l’a profondément marqué : « Enfant, j’habitais près d’un supermarché à Braine-l’Alleud, devant lequel mon frère et moi aimions jouer de la musique déguisés en mendiants. Ce jour de septembre 1985, trois tueurs masqués font feu sur femmes, hommes, enfants, vieillards… Une dizaine de victimes sont exécutées sur ce parking. Sauvagement. Par miracle, nous avons, mon frère et moi, échappé au massacre. Durant cinq ans, ces tueurs ont terrorisé la Belgique. On ne les a jamais identifiés et on n’a jamais pu déterminer leur mobile », rappelle François Troukens.


Interview de François Troukens (Tueurs) A partir du 6/12 au cinéma! from Skynet iMotion Activities on Vimeo. Merci à la Villa in the Sky pour l'accueil.

Braquer mais pas tuer
Complot politique, services secrets, mafia dans la police ? Le sujet passionne François Troukens, qui décide d’écrire un scénario avec une figure centrale, un braqueur de banque de haut vol. Frank Valken (interprété par Olivier Gourmet) vient de réaliser un dernier casse sans accroc. Du moins c’est ce qu’il croit… Suspects idéals, Valken et sa bande se retrouvent en cavale, mêlés à une ancienne affaire criminelle, liée à celle de tueurs fous.

L’histoire de Frank Valken est une pure fiction. Trente ans plus tard, les tueurs reviennent effacer leurs traces à la suite de nouvelles révélations. Tout est fait pour que les braqueurs aient l’air coupable… Face à la bande de Valken, Troukens oppose des personnages contrastés, ripoux ou justiciers, des flics (Bouli Lanners et Lubna Azabal…), une juge (Natacha Régnier), un procureur… Tous parfaitement campés dans ce film noir au suspense intense. « Tueurs » renferme « une tension qui ne vous lâche pas jusqu’à la fin du film » précise le réalisateur. Pour en savoir plus sur le film, regardez l’interview de François Troukens dans cette vidéo.

Interview de Valérie Nimal pour Proximus TV

"Tueurs" est un film  réalisé par Jean-François Hensgens et François Troukens, produit par Versus production, Capture The Flag Films, Savage Film. En coproduction avec Proximus. En salle le 6 décembre. Bientôt dans le catalogue de films de Proximus TV.

Cet article me rend ...
  • 4
  • 4
  • 2
  • 0
  • 18

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans