Scarlett Johansson : un film sur Black Widow est en préparation

Marvel Studios est en train de développer un film sur le personnage de la Veuve Noire, Black Widow, incarné par Scarlett Johansson à l'écran. Selon Variety, la scénariste a déjà été choisie.

Scarlett Johansson a interprété La Veuve Noire (Black Widow en V.O) dans six films pour les franchises Captain America et The Avengers, et selon Variety, Marvel Studios envisage maintenant sérieusement d'aller de l'avant avec un film solo sur son personnage.

D'après certaines sources, le président de Marvel Studios, Kevin Feige, a demandé à Jac Schaeffer d'écrire le scénario après avoir interviewé plusieurs scénaristes, et Scarlett Johansson aurait également participé aux discussions entourant la sélection du scénariste. Jac Schaeffer est en train de devenir l'une des scénaristes les plus recherchées d'Hollywood après avoir notamment écrit le scénario de The Shower, une comédie de science-fiction sur une invasion extraterrestre qui a lieu pendant une baby shower avec Anne Hathaway. La scénariste n'est pas une inconnue pour Scarlett Johansson, puisqu'elles ont collaboré ensemble sur Nasty Women, une version féminine de la comédie Le Plus escroc des deux avec Steve Martin et Michael Caine en 1988.

Scarlett Johansson a déjà exprimé son désir d'entamer une franchise Black Widow par le passé, déclarant à Collider en 2015 : « il y a de la place pour un film solo ». Interviewée par Variety, elle avait également indiqué : « Elle a une histoire très riche. Il y a beaucoup de directions à prendre. (Une préquelle est) une possibilité. Il y a beaucoup d'histoires qui expliquent qui elle est... ou pas, ça pourrait être quelque chose d'autre. Je pense que le film devrait lui être très spécifique, il faudrait qu'il ait sa propre vibe, il devrait être totalement différent des autres films solos ».

Cover Media

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans