Dylan Farrow s'en prend encore une fois à Justin Timberlake pour avoir tourné avec Woody Allen


Justin Timberlake est à l'affiche du prochain film de Woody Allen, Wonder Wheel. Dylan Farrow lui reproche un double discours, alors que le chanteur dit soutenir le mouvement Time's Up.


Dylan Farrow n'a apparemment pas l'intention de relâcher la pression sur le show-business. Elle a de nouveau pris à partie Justin Timberlake pour avoir travaillé avec Woody Allen tout en soutenant le mouvement Time's Up, qui se bat pour l'équité et contre les abus sexuels.

Après avoir vu des photos du chanteur et de sa femme Jessica Biel aux Golden Globes, où il portait le pin's Time's Up, la fille adoptive de Woody Allen a retweeté plusieurs posts qui traitent Justin Timberlake d'hypocrite pour avoir choisi de travailler avec le réalisateur new-yorkais alors qu'il est accusé par Dylan Farrow d'abus sexuels. Et lorsque ce mardi, le chanteur pose une question à ses followers sur les réseaux sociaux, Dylan Farrow s'est précipitée sur l'occasion pour lui donner une leçon. « Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer l'expression ''tu veux le beurre et l'argent du beurre'' ? Qu'est ce que je dois faire avec du beurre ? », demande-t-il sur Twitter. Dylan Farrow lui répond du tac au tac : « Ça veut dire, par exemple, que tu ne peux pas soutenir #TIMESUP et soutenir des prédateurs sexuels. Tu ne peux pas garder ta crédibilité en tant qu'activiste (avoir le beurre) et en même temps, soutenir un prédateur sexuel (avoir l'argent du beurre) ».

Justin Timberlake, en pleine promition pour son nouvel album, Man of the Woods, prévu pour début février, et qui sera en concert pendant la mi-temps du Super Bowl, n'a pas encore répondu.

Dylan Farrow affirme depuis plusieurs années que son père adoptif a abusé d'elle à plusieurs reprises alors qu'elle avait 7 ans. Woody Allen, de son coté, a toujours nié les accusations, avec une défense similaire d'année en année : Mia Farrow, son ex-femme, aurait encouragé sa fille à l'accuser. Pour le moment, aucune des enquêtes sur ses agissements n'ont donné lieu à une inculpation. Mais le mal est fait pour la réputation du réalisateur à Hollywood : ces dernières semaines, Mira Sorvino, Rebecca Hall, Greta Gerwig, Colin Firth et d'autres ont assuré qu'ils ne travailleraient plus avec Woody Allen.

Cover Media