Jeremstar : un de ses proches mis en examen pour viol sur mineur


Jeremstar aurait-il utilisé sa notoriété pour attirer de jeunes garçons chez un de ses proches, qui les aurait ensuite violés? C'est ce qu'affirme dans l'Obs un jeune garçon, qui a porté plainte.


Pas un jour ne passe sans que le Jeremstargate ne révèle de nouveaux détails sordides. Ce mardi, Pascal Cardonna, un proche de Jeremstar, a été mis en examen pour viol aggravé sur mineur, atteinte sexuelle sur mineur et recours à la prostitution de mineur. Pascal Cardonna, qu'on voit à plusieurs reprises sur des vidéos Snapchat en compagnie de Jeremstar (où il est surnommé Babybel), aurait attiré de jeunes garçons chez lui pour les droguer et abuser d'eux. C'est en tout cas ce qu'affirme Annoir, son accusateur.

Dans l'Obs, le jeune homme, 18 ans aujourd'hui, 15 au moment des faits, vient de dévoiler les détails d'une soirée passée chez « Babybel ». D'après lui, le début de soirée se serait déroulé normalement, mais assez rapidement, Pascal Cardonna aurait jeté son dévolu sur lui. « Il m’a dit que si je voulais revenir à ses soirées, il fallait passer dans son lit. Il me promettait en échange de m’aider dans la vie. Mais je n’avais pas du tout envie. Dans la nuit du 16 au 17 février 2016, je ne sais pas ce qui s’est passé, je me suis réveillé dans sa chambre, il était en train de me faire une fellation. Je me suis défendu, je suis parti, en état de choc. Il était 4 heures du matin, j’ai marché le long de la route jusqu’à la gare de Nîmes. J'ai attendu le premier train en chialant», déclare-t-il notamment au magazine. Il explique aussi que, selon lui, il aurait été drogué au GHB ce soir-là. D'après la plainte, « Pascal Cardonna n'a eu de cesse d'user de la présence complice de Jéremy Gisclon pour imposer à Annoir S. de nombreux attouchements sexuels et l'inciter de manière répétée et insistante à prendre part à une activité sexuelle avec lui ».

Le jeune homme explique comment l'emballement médiatique autour de Jeremstar l'a convaincu de finalement déposer plainte. Il dévoile aussi des vidéos de « dossiers », d'une soirée avec Pascal Cardonna. Elles sont filmées par Jeremstar, manifestement destinées à Snapchat, où il est suivi par des centaines de milliers de fans et montrent une partie du déroulement de la soirée, de l'arrivée chez « Babybel » avec deux jeunes hommes, jusqu'au coucher du blogueur. Rien de particulièrement incriminant si ce n'est qu'elles pourraient servir à confirmer les propos de plusieurs accusateurs de Jeremstar, qui lui reprochent d'avoir servi d'appât pour les appétits sexuels de Pascal Cardonna. Jérémy Gisclon, de son coté, a finalement déclaré ce mercredi qu'il se désolidarisait de celui qu'il appelle « Babybel ». Pascal Cardonna et Jeremstar nient tous les deux les faits qui leur sont reprochés.

Cover Media