Harvey Weinstein dément les accusations de Rose McGowan


Harvey Weinstein a répondu aux accusations d’agression sexuelle et viol faites par Rose McGowan dans ses mémoires. Dans un communiqué transmis à The Blast, l’avocat du producteur a entièrement démenti sa version des faits.


Rose McGowan s’est exprimée à plusieurs reprises contre Harvey Weinstein, qui a été accusé d’inconduite sexuelle par des dizaines de femmes. L’actrice affirme que le producteur déchu l’a violée en 1997 et a détaillé l’incident dans ses mémoires intitulés Brave, sans pour autant le nommer. Ce mardi (30 janvier 18), l’avocat d’Harvey Weinstein, Ben Brafman, a partagé un communiqué qui nie le récit de Rose McGowan et l’accuse d’avoir menti pour faire la publicité de son livre.

Ben Brafman a confié à The Blast : « En règle générale, Harvey Weinstein et ses avocats se sont abstenus de critiquer publiquement les femmes qui ont fait des allégations d’agression sexuelle contre M. Weinstein, malgré la preuve évidente qui démontrerait le caractère fallacieux manifeste de ces déclarations ». Il a ensuite ajouté : « Observer néanmoins la "performance" de Rose McGowan alors qu’elle cherche à promouvoir son livre a rendu impossible de garder le silence, tandis qu’elle essaye de diffamer Harvey Weinstein avec un mensonge éhonté qui est contesté, pas seulement par M. Weinstein lui-même, mais par au moins deux témoins ».

Ben Brafman maintient que Jill Messick, l’agent de l’actrice à l’époque, et Ben Affleck, sont deux témoins qui ont contesté son histoire. D’après l’avocat, Jill Messick aurait partagé une version des faits contradictoires. « Quand nous nous sommes vus le jour d’après, elle m’a dit, en hésitant, que pendant la réunion que la veille, elle était allée dans un jacuzzi avec M. Weinstein, aurait déclaré Jill Messick, selon Ben Brafman. Elle était très claire sur le fait qu’aller dans ce jacuzzi était quelque chose qu’elle avait fait de son plein gré et qu’avec le recul, c’était quelque chose qu’elle regrettait d’avoir fait. »

Ben Brafman a également déclaré que Ben Affleck, qui s’est exprimé publiquement contre Harvey Weinstein, avait défendu le producteur dans un récent e-mail. Dans le message envoyé directement à Harvey Weinstein en juillet dernier (17), il aurait affirmé : « Elle ne m’a jamais dit et je n’ai jamais déduit qu’elle avait été agressée par qui que ce soit. Tous les récits qui disent le contraire sont faux. Je n’ai aucune connaissance à propos de quoi que ce soit que Rose ait fait ou ait prétendu avoir fait ».

Rose McGowan avait précédemment accusé Ben Affleck d’être à 100% au courant du comportement d’Harvey Weinstein. À la suite de la publication du communiqué d’Harvey Weinstein, l’actrice s’est servie de son compte Twitter pour exprimer sa colère. « Va te faire fo*tre, espèce de conn*rd de l’enfer put*in. Tu brûleras. Tu seras un cercueil vide. Tu vas disparaître put*in. #RoseArmy respire du feu...enfoi*é », a-t-elle écrit.

Cover Media