Avec chacun 13 nominations, "120 Battements par minute" de Robin Campillo, qui aborde le sida, et "Au revoir là-haut" d'Albert Dupontel (avec Emilie Dequenne), adaptation d'un roman traitant d'une histoire au sortir de la Première Guerre mondiale, partent grands favoris dans la course aux César, qui seront décernés le 2 mars prochain à Paris, ont annoncé mercredi les organisateurs au cours d'une conférence de presse.

"Le sens de la fête" d'Éric Toledano et Olivier Nakache, "Barbara" de Mathieu Amalric ou "Petit Paysan" de Hubert Charuel leur feront concurrence avec respectivement dix, neuf et huit nominations.

Tous retenus dans la catégorie "Meilleur film", les cinq longs métrages concourront dans cette section face à "Le Brio" d'Yvan Attal et "Patients" de Grand Corps Malade et Mehdi Idir. Les cinq films se disputeront également le trophée de la "Meilleure réalisation", cette fois face à la coproduction belge "Grave" de Julia Ducournau et "Le redoutable" de Michel Hazanavicius.

Pour le "Meilleur scénario original", on retrouvera de nouveau "120 Battements par minute", "Barbara", "Grave", "Petit Paysan" et "Le sens de la fête".

Côté "Meilleure actrice" sont retenues Jeanne Balibar ("Barbara"), Juliette Binoche ("Un beau soleil intérieur"), Emmanuelle Devos ("Numéro Une"), Marina Foïs ("L'Atelier"), Charlotte Gainsbourg ("La Promesse de l'aube"), Dora Tillier ("Monsieur et Madame Adelman") et Karin Viard ("Jalouse").

La catégorie équivalente masculine verra quant à elle s'opposer Swann Arlaud ("Petit paysan"), Daniel Auteuil ("Le Brio"), Jean-Pierre Bacri ("Le sens de la fête"), Guillaume Canet ("Rock'n roll"), Albert Dupontel ("Au revoir là-haut"), Louis Garrel ("Le redoutable") et Reda Kateb ("Django").

Nouveauté cette année, l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma remettra pour la première fois un César du Public au film ayant fait le plus d'entrées. Le César d'honneur sera quant à lui remis à l'actrice espagnole Penélope Cruz.

Avec Manu Payet en maître de cérémonie, la soirée sera ouverte par l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis et dédiée à la comédienne Jeanne Moreau, décédée en juillet 2017 et dont le visage orne l'affiche des César 2018.