James Franco : son lycée retire sa peinture suite aux accusations qui pèsent sur lui


Dans un communiqué, l’ancien lycée de James Franco a fait savoir qu'ils ont choisi de retirer le tableau qu’il leur avait donné. L’acteur est accusé d’inconduite sexuelle par plusieurs femmes.


James Franco a démenti les allégations de harcèlement et agression sexuelle de cinq femmes à son encontre, mais il s’est vu grandement affecté par les accusations - perdant ainsi sa nomination aux Oscars pour laquelle il était pressenti pour son rôle dans The Disaster Artist. À présent, le lycée de Palo Alto en Californie, duquel l’acteur est sorti diplômé en 1996, a choisi de prendre des distances avec la star de 39 ans en enlevant une peinture murale qu’il avait réalisée.

L’établissement prévoirait aussi de retirer d’autres oeuvres que James Franco leur a donné au fil des ans, et la directrice Karen Hendricks a déclaré dans un communiqué, ce jeudi (1er février 18), qu’agir ainsi était « dans les meilleurs intérêts de nos étudiants en vue de notre mission éducative ».

Alors que leur déclaration ne mentionnait pas directement le scandale d’inconduite sexuelle dans lequel l’acteur est impliqué, le journal de l’école, The Paly Voice, a cité la principale Kim Diorio dans un article cette semaine, qui disait qu’elle n’était pas sûre de la façon dont il fallait réagir avec les dons de James Franco, compte tenu des accusations qui planent sur lui. « Ce sont quand même des allégations. Il les a démenties et n’a pas été inculpé », a affirmé la principale. Avant d’ajouter : « J’ai pris la décision d’enlever la peinture murale ».

La directrice Karen Hendricks a déclaré dans un communiqué que depuis l'obtention de son diplôme, James Franco avait fait plusieurs donations au programme d’art de l’école, et prêté des peintures au lycée en 2014. Il y était notamment retourné pour donner des interviews à des étudiants et pour enseigner un atelier de cinéma. « James Franco a donné de multiples oeuvres d’art et deux peintures murales au Palo Alto High School, indiquait le communiqué. Une peinture murale a été retirée en 2016 tandis que la seconde a été enlevée la semaine dernière. »

Le reste des oeuvres de James Franco a été « transféré » en dehors du lycée.

Cover Media