Concerts de U2: l'Espagne enquête sur la vente éclair des billets © BELGA

Le gouvernement espagnol a annoncé vendredi avoir ordonné une enquête sur la vente en seulement quelques minutes de toutes les entrées pour deux concerts de U2 à Madrid, forçant les fans à payer plus cher sur des sites de revente.

Les 16.000 tickets pour le premier concert prévu à Madrid le 20 septembre avaient tous été achetés quelques minutes après leur mise en vente mardi.

Le groupe irlandais emmené par Bono avait ensuite annoncé un deuxième concert dans la capitale espagnole. Mais les entrées pour ce second concert, annoncé pour le 21 septembre, ont été écoulées en un éclair vendredi.

Le ministre espagnol de Culture Inigo Mendez de Vigo a dit avoir demandé à la police d'enquêter "parce que ce n'est pas normal qu'à l'heure déterminée pour la mise en vente des entrées, il n'y en ai plus au bout de quelques minutes".

Les autorités soupçonnent les spéculateurs d'utiliser des robots pour acquérir les billets de concerts, qu'ils revendent ensuite à des prix gonflés.

Des billets pour les deux concerts de U2 à Madrid - vendus au départ entre 35 et 195 euros - sont revendus sur des sites à plus de 500 euros. Des annonceurs assurent vendre des stylos à plusieurs centaines d'euros et "offrir" dans le même temps deux tickets "gratuits" pour un des concerts madrilènes.

"Cela cause évidemment préjudice aux gens qui veulent aller au concert et qui soudain se rendent compte qu'un autre site vend des entrées à un prix très supérieur", a relevé le ministre.

Le ministre a assuré que ce problème s'est déjà posé il y a quelques mois à l'occasion d'autres concerts. Il a rappelé qu'une commission avait été mise en place pour étudier d'éventuels changements de loi afin d'éviter ces phénomènes de revente de billets.