Révélé au grand public dans le biopic "Straight Outta Compton" où il incarnait son propre père, la star du rap américain Ice Cube, O'Shea Jackson Jr veut maintenant balayer les accusations de favoritisme et montrer qu'il n'a rien d'un fils à papa gangster.

"J'adore quand les gens doutent de moi, parce que ça m'énerve et me fait me bouger le cul pour me mettre au travail", a expliqué à l'AFP le jeune acteur de 26 ans, dans une tonalité que n'aurait pas renié son père, l'un des inventeurs du "gangsta rap" à la fin des années 80 à Los Angeles.

Ses détracteurs l'avaient accusé de ne devoir sa place à l'affiche du biopic du célèbre groupe N.W.A. que grâce à ses liens familiaux. Mais O'Shea Jackson Jr a tracé sa route et s'est construit une carrière, en apparaissant notamment dans la comédie indépendante "Ingrid Goes West" et le film d'action "Criminal Squad", actuellement en salles aux Etats-Unis.

Le jeune homme, né en 1991 alors qu'Ice Cube - l'un des premiers rappeurs à s'être lancé au cinéma - faisait ses débuts sur grand écran dans "Boyz N the Hood", a grandi loin des ghettos à Los Angeles avant de suivre des études de cinéma à l'université de Californie du Sud (USC).

Encouragé par son père, il passe des castings pour jouer dans "Straight Outta Compton". Le processus de sélection dure deux années, pendant lesquelles O'Shea Jackson Jr doit se démarquer des centaines d'autres prétendants.

Ce sont les scènes d'enregistrement en studio, où il devait rapper les morceaux paternels, qui ont fait la différence pour les responsables d'Universal. Pour Ice Cube, se voir joué par son propre fils était semblable à "Retour vers le futur".

"Je savais que les gens penseraient que je lui avais donné le rôle. Donc je voulais qu'il soit sur-préparé, qu'il soit un acteur génial", a-t-il expliqué au magazine People.

Au final, O'Shea Jackson Jr a réussi à bluffer tous les critiques pour son premier film. Pas seulement grâce à la ressemblance - évidente - avec son père, mais surtout parce qu'il reproduisait parfaitement sa voix, ses mimiques et son charisme.