Amber Heard perd son procès contre les producteurs de London Fields


L'actrice Amber Heard a été sanctionnée dans le procès l'opposant aux producteurs du film London Fields. Selon TheBlast.com, elle devra payer une amende.


Amber Heard n'a pas obtenu gain de cause contre les producteurs du film London Fields. La star de Justice League devait présenter le long-métrage en avant-première au Toronto International Film Festival en 2015, mais il avait été retiré de la programmation à la dernière minute lorsque le réalisateur, Matthew Cullen, a poursuivi les producteurs en justice, les accusant d'avoir modifié le film sans sa permission.

A la fin 2016, les producteurs ont répondu en poursuivant Amber Heard en justice pour 10 millions de dollars pour rupture de contrat et conspiration avec le réalisateur, et pour son refus de faire la promotion du métrage. En réponse à cela, Amber Heard avait elle aussi attaqué en justice le producteur, Christopher Hanley, et sa femme Roberta, qui a écrit le film, déclarant qu'ils ont fait en secret une version du film dans laquelle se trouvent des scènes de nu ou de sexe utilisant une doublure sans l'accord de l'actrice, en violation de leur contrat.

Christopher Hanley a demandé en octobre une motion forçant l'actrice à faire une déposition, déclarant qu'elle avait été notifiée qu'elle devait le faire sept mois plus tôt, mais avait décalé de façon répétée, ou n'avait pas accepté de témoigner sous serment à cause de son emploi du temps. Les patrons de l'entreprise de production voulaient aussi que le juge de la cour fédérale demande 70.000 dollars de sanctions.

Selon TheBlast.com, le juge a condamné Amber Heard à 6.850 dollars d'amende.

Cover Media