L'actrice allemande Diane Kruger a soutenu Quentin Tarantino mardi, le réalisateur américain faisant face à de nombreuses critiques après les révélations d'Uma Thurman concernant le tournage des films "Kill Bill".

La semaine dernière, Uma Thurman a rejoint la liste des femmes accusant Harvey Weinstein d'agressions. L'actrice a également parlé du comportement "violent" de Tarantino sur les tournages de "Kill Bill". Le réalisateur s'est en effet porté volontaire pour effectuer certaines scènes humiliantes du film, crachant lui-même sur son actrice.

Le nom de Diane Kruger est alors apparu dans de nombreux articles, puisqu'elle a travaillé avec Tarantino sur le film "Inglourious Basterds" en 2009. C'est lui qui a notamment étranglé l'actrice lors de la scène de son meurtre.

"C'est un moment important de l'histoire et mon coeur va à Uma et à toutes les personnes qui ont déjà été victimes d'agressions et d'abus sexuels", a écrit Diane Kruger sur Instagram. "Mais je tiens à préciser que mon expérience avec Quentin Tarantino n'était que pur bonheur. Il m'a traitée avec respect et n'a jamais abusé de son pouvoir pour m'imposer des choses avec lesquelles je n'étais pas à l'aise."

Dans une interview accordée à Deadline, Tarantino s'est longuement expliqué. Niant tout sadisme, il insiste sur le fait qu'il avait toujours l'accord et la confiance de ses actrices. "Je savais par exemple exactement où devait arriver le crachat. J'étais derrière la caméra donc je l'ai fait. Si j'avais demandé à l'acteur, ou même à un cascadeur de tourner ça, ils auraient été intimidés. Ils auraient foiré des scènes et on aurait dû les refaire."

Le réalisateur s'est également excusé concernant l'accident de voiture d'Uma Thurman lors du tournage de "Kill Bill: Vol.2", précisant qu'il s'agit du "plus grand regret de sa vie". L'actrice, qui avait dû conduire une voiture en mauvais état sur une route sinueuse, en garde encore des séquelles aujourd'hui.