Quentin Tarantino s'excuse auprès de la femme violée par Roman Polanski


Quentin Tarantino était dans la tourmente depuis qu'un enregistrement du Howard Stern Show qui date de 15 ans avait refait surface. Il y déclarait que Roman Polanski n'avait pas violée Samantha Geimer, 13 ans à l'époque, car elle était consentante.


Quentin Tarantino a présenté ses excuses à la femme qui accuse Roman Polanski de l'avoir violée quand elle avait 13 ans. Samantha Geimer affirme depuis des années que Roman Polanski a abusé d'elle lors d'une fête chez Jack Nicholson en 1977. Le réalisateur avait été inculpé de viol, sodomie et d'avoir fourni de la drogue à un mineur, mais il avait négocié avec le procureur de l'époque pour plaider coupable de la seule charge de relation sexuelle avec un mineur. Roman Polanski avait réussi à échapper à sa peine en fuyant les Etats-Unis avant de connaître sa sentence, et vit depuis en exil.

En début de semaine, un enregistrement audio d'une émission de radio d'Howard Stern en 2003 a fait scandale. On y entend le réalisateur Quentin Tarantino défendre Roman Polanski, estimant qu'il n'a pas pu violer la jeune fille car celle-ci voulait avoir une relation sexuelle avec lui. Dans les pages du New York Daily News, Samantha Geimer s'en est prise à Quentin Tarantino dans la foulée : « Il avait tort. Je pense qu'il le sait maintenant. J'espère qu'il ne va pas se rendre encore plus ridicule en répétant ce genre de chose ».

Le réalisateur vient donc de réagir en appelant Samantha Geimer par téléphone, mais également en publiant un communiqué officiel. « Je tiens publiquement à présenter mes excuses à Samantha Geimer pour mes remarques cavalières dans le Howard Stern Show, où j'ai conjecturé sur elle et sur le crime qui a été commis à son encontre. 15 ans plus tard, je réalise à quel point j'ai eu tort. Mme Geimer a été violée par Roman Polanski. Quand Howard Stern a évoqué le sujet, j'ai voulu jouer l'avocat du diable pour être provocateur. Mais je n'ai pas pris en compte les sentiments de Mme Geimer et j'en suis sincèrement désolé. J'étais ignorant, insensible et par dessus tout, je me trompais ».

Samantha Geimer n'a pour le moment pas répondu.

C'est la fin d'une semaine compliquée pour Quentin Tarantino, qui a été accusé le week-end dernier d'avoir forcé son actrice fétiche, Uma Thurman, à réaliser une cascade dangereuse sur le tournage de Kill Bill en 2003. L'actrice avait fini à l’hôpital. Uma Thurman lui a pardonné, mais le réalisateur a déclaré en début de semaine que l'accident était « le plus grand regret » de sa vie.

Cover Media