Jean-Pierre Jeunet accuse Guillermo del Toro de plagiat


Jean-Pierre Jeunet estime que le réalisateur de La Forme de l'eau a copié des scènes provenant de son film Delicatessen, comme il le dit dans Ouest-France. D'après Guillermo Del Toro, l'inspiration vient plutôt de Terry Gilliam.


Jean-Pierre Jeunet a l'impression de s'être fait voler des morceaux de ses films Delicatessen et Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain par le éalisateur de La forme de l'eau, Guillermo del Toro. « On m'avait prévenu avant d'aller le voir, tout le monde m'avait parlé de La Fabuleuse histoire d'Amélie Poulain, a-t-il confié à Ouest-France. Effectivement, il y a un petit côté au début avec le peintre, l'appartement, la jeune fille un peu candide… Mais c'est surtout Delicatessen. »

Jean-Pierre Jeunet fait notamment référence à une scène où un couple est assis au bord d'un lit et fait grincer les ressorts de ce dernier avec une comédie musicale diffusée sur une télévision en noir et blanc en arrière plan. Le même type de scène se retrouve effectivement dans le film La forme de l'eau durant lequel les acteurs miment des pas de danse de claquettes assis sur un canapé tout en regardant une comédie musicale sur une télévision en noir et blanc.

Alors qu'il a demandé pourquoi lui avoir piqué ses idées, le réalisateur du Fabuleux Destin d'Amélie Poulin s'est vu répondre par Guillermo Del Toro : « On doit tout à Terry Gilliam ». En effet, l'ancien membre des Monty Python et réalisateur de Brazil ou encore de l'Armée des 12 singes semble être une grande influence, tant dans la manière de filmer avec des angles larges, presque distordus, que dans la mise en scène, souvent très riche et complexe, notamment dans les arrières plans.

La forme de l'eau, qui raconte l'histoire d'amour entre une femme de ménage muette et une monstre aquatique maintenu prisonnier dans une base américaine durant la guerre froide, a été nommé 13 fois aux Oscars et a remporté le Lion D'or à la Mostra de Venise.

Cover Media