Saoirse Ronan : fière de Lady Bird


Saoirse Ronan évite habituellement de se regarder dans ses films. Cependant, elle a expliqué à Total Film que pour la première fois, elle a aimé se voir dans Lady Bird.


Saoirse Ronan a obtenu le rôle principal dans le film de la réalisatrice Greta Gerwig et a remporté le Golden Globe de la meilleur actrice pour un film, comédie musicale ou comédie lors de la cérémonie de cette année. Bien que la jeune femme de 23 ans ait été acclamée par la critique pour ses performances dans d'autres films tels que Brooklyn et Reviens-moi, elle a révélé que son expérience personnelle du film de Greta Gerwig était la plus positive à ce jour.

« J'ai regardé le film pour la première fois la semaine dernière, et c'est la seule fois où j'ai pu regarder tout ce que je faisais et ne pas me détester totalement après, a-t-elle admis dans une interview pour le magazine britannique Total Film. (Jouer une version de Greta Gerwig) donne plus de poids au rôle, c'est sûr. Vous savez que vous entrez dans quelque chose qui veut dire vraiment beaucoup. »

La réalisatrice souhaitait créer un film dépeignant le foyer où elle a grandi et, comme sa protagoniste, elle a également fréquenté une école catholique pour filles. Cependant, Greta Gerwig a aussi expliqué qu'il y a beaucoup de différences entre elle et le personnage principal de son film. « Je n'ai jamais demandé à ce qu'on m'appelle par un autre nom, et je n'ai jamais teint mes cheveux en rouge, a-t-elle déclaré. J'étais plutôt du style à respecter les règles et à faire en sorte qu'on m'aime bien. En écrivant Lady Bird et en la faisant jouer par Saoirse... Je regrette de ne pas avoir été aussi arrogante et courageuse. »

Saoirse Ronan s'est elle aussi comparée à son personnage : « Je cherchais à plaire aux gens, mais j'avais toujours cette fougue en moi. Lady Bird est ce que je voulais être quand j'avais 17 ans. Elle ne sait pas à quel point elle est courageuse et cool ».

Le film a été nommé pour cinq Oscars et Saoirse Ronan et Greta Gerwig sont toutes deux en lice pour des prix individuels.

Cover Media