Les réalisations belges "Vihta", "Etat d'alerte sa mère" et "Le Marcheur" ont été récompensées samedi au Festival du Court Métrage Clermont-Ferrand (centre de la France).

"Vihta" de François Bierry, avec entre autres à l'affiche Wim Willaert, Jean-Benoît Ugeux et Olivier Bonjour, s'est vu décerner le Prix spécial du jury de la compétition nationale. Coproduit avec la France, le film raconte l'histoire de cinq salariés d'une petite entreprise, récemment rachetée par un grand groupe, qui sont conviés par leur nouvel employeur à une journée détente dans un centre thermal.
"Etat d'alerte sa mère" de Sébastien Petretti est, quant à lui, reparti avec le Prix du Rire Fernand Raynaud. La comédie surréaliste, avec Younes El Mahmoudi et Yassine Fadel, dépeint une société où les violences policières et l'atteinte à la vie privée seraient devenues banales, normales, lassantes.
"Le Marcheur" s'est, de son côté, vu attribuer le Prix du meilleur film d'animation francophone SACD. Ouvrier dans une usine aviaire, le personnage principal, dégoûté par son travail abject, se met en marche et trouve refuge parmi les Indignés.
Le Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand est l'un des plus importants festivals consacrés au court métrage dans le monde.