Christine Bravo accuse Thierry Ardisson d'être responsable de sa petite retraite


Christine Bravo a déclaré dans l’émission Salut les Terriens que sa retraite ne n’élèverait pas à plus de 1.000 euros par mois. La faute reviendrait à Thierry Ardisson et ses payements en liquide non déclarés d'après elle.


Interviewée dans l’émission Salut les Terriens, l'animatrice télé Christine Bravo a déclaré devant Thierry Ardisson qu'elle n'allait toucher qu'une petite retraite de 1.000 euros par mois. Pour elle c'est bien la faute du présentateur et ancien patron et producteur qui l'a longtemps payée au black quand elle travaillait sur l’émission Frou Frou. « Mille euros par mois, je sais très bien qu’il y a des gens qui vivent avec ça par mois, mais vous n'allez pas me dire qu’ils vivent bien », a-t-elle lancé à la figure de son ancien patron. « Alors que j’ai travaillé toute ma vie ! », ajoute-t-elle.

De son côté, Thierry Ardisson s'est défendu en disant : « Il y a prescription, c’était il y a longtemps, au début des années 1990 ». Plus tard, le producteur s'est fendu d'un communiqué de presse paru dans le HuffPost, indiquant qu'il n'était pas responsable de la retraite de Christine Bravo. « Elle était coproductrice à 50% et disons qu'on lui remboursait généreusement ses frais. Elle s'est ensuite acheté un appartement. Je n'ai aucune responsabilité dans ses problèmes financiers », a-t-il ajouté.

Cover Media