"Annihilation", film de science-fiction féministe avec Natalie Portman © BELGA

"Annihilation" pourrait n'être qu'une autre grosse production de science-fiction intelligente et visuellement flamboyante, mais sa véritable audace, c'est d'avoir misé sur un casting entièrement féminin.

Les films de femmes, presque un genre en soi, sont encore rares et généralement relégués à la comédie ("Mes meilleures amies", "Girls Trip", "The Hit Girls"...), qu'elle soit musicale ou romantique.

Dans "Annihilation", Alex Garland - déjà applaudi pour "Ex Machina", un long-métrage sorti en 2015 sur les robots qui prennent le dessus sur les hommes - met en scène un groupe de femmes scientifiques. Elles sont recrutées pour une mission dans la "Zone X", une partie sinistre et mystérieuse de la côté américaine, autour d'un site secret où se sont écrasés des extraterrestres.

Natalie Portman y joue une biologiste et ex-militaire, qui rejoint l'expédition pour découvrir ce qu'il est advenu de son mari, un membre de forces spéciales qui a été grièvement blessé en enquêtant sur cette région et son phénomène étrange.

"C'est juste du jamais vu" cette "possibilité de travailler dans un film avec cinq rôles incroyables de femmes", s'est réjouie la star, oscarisée pour "Black Swan", lors de la première du film mardi à Los Angeles.

"Entre les prises, on s'asseyait ensemble et on s'amusait, en discutant et racontant des blagues. Pour moi, ça restera l'image de ce film, nous cinq, dans une tente à plaisanter", a dit du tournage la comédienne de 36 ans, qui a déploré avoir été tant de fois la seule femme sur un plateau.

Les compagnes de Natalie Portman sont incarnées par Jennifer Jason Leigh ("JF partagerait appartement", "Les huit salopards"), Gina Rodriguez ("Jane The Virgin", "Ferdinand"), Tessa Thompson ("Creed: l'héritage de Rocky Balboa", "Selma") et Tuva Novotny ("Mange, Prie, Aime").

Le mari de Natalie Portman est joué dans "Annihilation" par Oscar Isaac, 38 ans, qui tenait l'un des principaux rôles d'"Ex Machina". Il est depuis l'un des acteurs les plus en vue à Hollywood en partie grâce à son rôle dans la dernière trilogie "Star Wars", mais il est réduit ici à rester inconscient dans un lit d'hôpital pendant la plupart du film.

Il a plaisanté que "d'habitude, un groupe de mecs vont quelque part et ils (sauvent) le seul personnage féminin, et ici c'est le contraire, c'est moi qui joue la demoiselle en détresse, c'était bien".

Même avec une affiche essentiellement féminine, dont des actrices hispanique et noire, "Annihilation" n'est toutefois pas exempt de polémiques dans une industrie du cinéma montrée du doigt pour son conservatisme et ses discriminations persistantes sous couvert de discours progressistes.

Le film a été accusé d'avoir "blanchi" certains personnages car les rôles de Natalie Portman et Jennifer Jason Leigh étaient à l'origine écrits pour des femmes asiatique et amérindienne.