La controverse #MeToo domine l'ouverture de la Berlinale © BELGA

Stars du cinéma et militants ont profité de l'ouverture jeudi du festival du film de Berlin pour soutenir le mouvement #MeToo et appeler à leur manière à ce que cessent les abus sexuels dans l'industrie du 7e art.

Plusieurs invités du premier grand festival de cinéma en Europe de l'année ont ainsi foulé le tapis rouge vêtus de noir. Leur objectif : s'élever contre le traitement réservé aux femmes dans le secteur, comme au moment de la remise des Golden Globes en janvier et au cours de plusieurs cérémonies aux Etats-Unis.

Bryan Cranston, à l'affiche du dernier film de Wes Anderson ayant ouvert le festival, s'est dit "très optimiste" après l'onde de choc #MeToo des derniers mois. "Nous sommes peut-être face aux prémices d'une nouvelle société", a dit dans un entretien avec l'AFP l'acteur de la série "Breaking bad", ravi de voir "les fondements de la misogynie s'effondrer".

Les organisateurs ont promis de promouvoir la diversité sous toutes ses formes, bien que seulement quatre des films en compétition aient été réalisés par des femmes. Ils ont indiqué avoir écarté plusieurs cinéastes accusés d'abus sexuels.

Une actrice sud-coréenne a cependant critiqué le festival pour avoir invité le réalisateur Kim Ki-Duk et son film "Human, Space, Time and Human", présenté samedi. Elle a accusé ce dernier de l'avoir giflée et forcée à tourner des scènes de sexe improvisées alors qu'elle travaillait sur un de ses films.

Pendant 11 jours, quelque 400 films vont être diffusés dans le cadre du premier grand festival de cinéma de l'année en Europe, avant Cannes et Venise, et le seul à être ouvert au public.

Les festivités ont débuté avec la présentation de "L'île aux chiens". Pour sa deuxième incursion dans l'animation après "Fantastic Mr Fox" (2009), l'Américain Wes Anderson a réuni un parterre de célébrités qui prêtent leur voix à des personnages de chiens. C'est la quatrième fois que le réalisateur de "Grand Budapest Hotel" est en lice pour l'Ours d'or. Le trophée sera remis le 24 février à un des 19 films en compétition.