Emma Watson fait un énorme don pour la lutte contre le harcèlement


L'actrice Emma Watson a fait un don de 1,4 million de dollars à un nouveau fonds pour la justice et l'égalité des sexes. Comme l'a expliqué une lettre de l'association, l'objectif de ce projet est de lutter contre le harcèlement sexuel en Grande-Bretagne.


Emma Watson, militante de longue date pour les droits des femmes, est une fervente partisane des mouvements Time's Up et #MeToo, visant à mettre un terme au harcèlement, aux agressions et à la discrimination sexuelle entre les hommes et les femmes sur le lieu de travail. Elle a maintenant apporté une généreuse contribution à un mouvement similaire se focalisant sur la Grande-Bretagne : 1,4 million de dollars.

Les responsables de l'industrie du divertissement derrière ce nouveau projet ont pour but de créer un réseau de soutien et de conseils aux victimes de divers types de harcèlement, et aider à financer « des affaires juridiques pouvant changer les lois, les politiques et créer un avenir plus sûr pour nous tous », comme l'explique une lettre de l'association, publiée par The Guardian. A l'instar de la campagne Time's Up, les dons publics pour le UK Justice and Equality Fund sont collectés via la page GoFundMe.com.

La star de Harry Potter, grâce à son chèque, a ainsi aidé les organisateurs à atteindre la moitié du premier objectif de 2,8 millions de dollars.

« Il est facile d'expliquer le harcèlement et les abus comme étant causés par "un ou deux hommes vraiment vraiment mauvais", mais les statistiques britanniques pointent vers un problème beaucoup plus grand et plus structurel : ce problème est systémique, et non individuel, a partagé l'actrice dans cette déclaration. Plus de la moitié des femmes et près des deux tiers des femmes âgées de 18 à 24 ans déclarent avoir été victimes de harcèlement sexuel au travail et une femme sur cinq en Angleterre et au Pays de Galles a subi un type d'agression sexuelle après l'âge de 16 ans. Cela ne devrait pas être toléré et cela ne peut pas et ne devrait pas être notre norme, nous pouvons faire mieux que cela. »

Tom Hiddleston et Keira Knightley ont également fait un don à l'association. Ils ont tous deux déboursé 14.000 dollars, tandis que des actrices comme Gugu Mbatha-Raw et la nouvelle star de Doctor Who, Jodie Whittaker, ont donné 1.400 dollars chacune.

Ce nouveau fonds a été créé après que 190 actrices et activistes de l'industrie du divertissement britannique et irlandais ont signé une lettre ouverte demandant la fin du harcèlement sexuel et de l'inégalité entre les sexes. Emma Watson, Keira Knightley, Gugu Mbatha-Raw et Jodie Whittaker ont été rejointes par Emma Thompson, Carey Mulligan, Kate Winslet, Saoirse Ronan, Gemma Arterton, Tessa Thompson, Gemma Chan, Claire Foy et Sophie Okonedo qui ont toutes ajouté leur noms à cette lettre intitulée « Dear Sisters » (ndlr : chères soeurs, en français), et publiée dans le journal The Observer. « Ce mouvement ne se limite pas à un simple changement dans notre industrie, déclarent-elles dans la lettre. Ce mouvement est intersectionnel, ouvrant des conversations sur le racisme, les classes, les communautés, les capacités et l'environnement de travail, afin de parler du déséquilibre du pouvoir. »

Ces deux campagnes ont fait les gros titres des journaux britanniques quelques heures à peine avant le début des BAFTA, dimanche soir. Plusieurs stars, dont Gemma Arterton, ont choisi de porter du noir lors de la cérémonie en signe de soutien aux campagnes Time's Up et #MeToo, tout comme les stars l'avaient fait aux Golden Globes, le mois dernier.

Cover Media