Mark Ruffalo choqué par la proposition de Trump d’armer les professeurs


Suite à la tuerie survenue en Floride, le président américain a émis l’idée que les professeurs pourraient être armés et entraînés à tirer en cas d’attaque. L’acteur Mark Ruffalo a dit ce qu’il en pensait sur Twitter.


L’idée d’armer les professeurs dans les écoles américaines pour contrer une éventuelle attaque comme la tuerie survenue le 14 février (18) à Parkland en Floride n’est pas du goût de Mark Ruffalo. C’est ce qu’a pourtant suggéré le président des Etats-Unis Donald Trump, lors d’une rencontre à la Maison Blanche mercredi (21 février 18) avec les parents des victimes de cette nouvelle tuerie de masse.

Pour l’acteur, qui lutte contre le lobby des armes, c’est la pire idée qui soit. « Depuis que nous avons facilité l’achat des AR15, nous avons été témoins de plus de tueries de masse. Plus d’armes, plus faciles à obtenir = plus de tueries de masse », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Il a ensuite donné en exemple l’Australie. « Depuis que l’Australie a interdit ce type d’arme, ça n’est plus jamais arrivé. Moins d’armes = moins de tueries de masse. C’est simple. Mettre plus d’armes dans les écoles = plus de tueries », a-t-il ajouté.

Plusieurs professeurs se sont quant à eux directement adressés à Donald Trump via les réseaux sociaux pour lui dire qu'ils étaient là pour enseigner aux enfants et non se servir d'armes à feu.

Cover Media