Un cinéma russe qui avait montré une comédie interdite sur Staline reçoit une amende © BELGA

La justice russe a condamné jeudi un cinéma de Moscou à une amende pour avoir diffusé le mois dernier dans ses salles la comédie franco-britannique "La Mort de Staline", malgré l'interdiction de ce film en Russie.

Le cinéma Pioner, qui n'a diffusé le film que quatre fois, a écopé d'une amende de 100.000 roubles (1.430 euros) pour cette infraction, ont rapporté les agences de presse russes.

La plupart des séances de cette comédie prévues dans le cinéma Pioner avaient été annulées fin janvier après une intervention de la police.

Le film d'Armando Iannucci, qui relate de manière burlesque la lutte au sein de la garde rapprochée de Staline après sa mort en 1953, a été jugé "extrémiste" par des cinéastes et des hommes politiques russes.

Sa licence de distribution avait été annulée par le ministère de la Culture deux jours avant sa sortie en Russie.