Les aventures du premier super-héros noir "Black Panther" ont continué de marquer l'histoire du box-office nord-américain en dépassant les 100 millions de recettes pour un deuxième week-end d'exploitation, un club très fermé de seulement quatre films désormais, selon des spécialistes.

Entre vendredi et dimanche, le 18e film de l'univers Marvel a engrangé 108 millions de dollars aux Etats-Unis et au Canada, ce qui est la deuxième plus grosse recette pour un deuxième week-end derrière "Star Wars - le réveil de la force" et ses 149,2 millions de dollars, a fait valoir Disney, propriétaire des studios Marvel, dimanche dans un communiqué.

Deux autres films avaient franchi la barre des 100 millions pour leur deuxième week-end: "Jurassic World" (106,6 millions en 2015) et "Avengers" (103,1 millions en 2012).

Il est aussi le plus rapide des films Marvel à rapporter 400 millions de dollars en Amérique du Nord.

Selon Paul Dergarabedian, de la société spécialisée Comscore, le film a déjà rapporté 704 millions de dollars dans le monde. Et il n'est pas encore sorti en Chine et au Japon, ni partout en Russie.

"Black Panther" a été réalisé par le metteur en scène noir Ryan Coogler ("Creed", "Fruitvale Station"), avec un casting d'acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood: Chadwick Boseman, l'oscarisée Lupita Nyong'o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya...