Le coeur brisé, des milliers d'admirateurs indiens faisaient mercredi la queue dans les rues de Bombay pour rendre un dernier hommage à la star de Bollywood Sridevi, disparue soudainement ce week-end.

Considérée comme l'une des plus grandes actrices du cinéma hindi actuel, la comédienne de 54 ans est morte accidentellement noyée dans sa baignoire à Dubaï samedi. Son corps a été rapatrié en jet privé mardi soir à Bombay, où elle vivait.

Le public était venu en nombre mercredi matin pour dire ses adieux à la star dont la dépouille était exposée dans un club d'Andheri, coeur de l'industrie bollywoodienne, avant son incinération dans l'intimité au cours d'une cérémonie prévue dans l'après-midi.

"C'est un choc de réaliser qu'elle n'est plus. Nous voulons lui rendre une dernière visite aujourd'hui et la remercier pour toutes ses magnifiques performances", a confié Nandini Rao, une enseignante de 32 ans.

Dans la file d'attente encadrée par un important dispositif de sécurité, des fans tenaient des roses ou des photos de l'icône disparue. Certains avaient parcouru des centaines de kilomètres pour participer à l'événement.

"Je suis un admirateur passionné de Sridevi. J'aimais sa personnalité souriante. Elle avait une telle stature dans l'industrie du cinéma indien. Sa mort a été si brusque et je me sens mal", a déclaré Kuldeep Singh, 45 ans.

Sridevi, de son vrai nom Shree Amma Yanger Ayappan, avait fait ses débuts devant la caméra à la fin des années 1960 à l'âge de quatre ans. Elle a joué dans environ 300 films, parmi lesquels "Chandni", "Mr India", "Mawali" ou encore "Tohfa".

Après son mariage avec le producteur Boney Kapoor, Sridevi avait disparu du grand écran pendant 15 ans avant d'y effectuer son grand retour en 2012 avec la comédie "English Vinglish".